Dernières acquisitions #10

Il était temps de refaire un point sur les dernières arrivées dans ma collections de LDVELH. Il faut dire qu’on s’était quitté en février avec de belles entrées. Eh bien, le dernier mois a été très riche en coups de chance pour dénicher des raretés, après une longue période sans trouver trop de livres interactifs sur les étalages de mes fournisseurs habituels.

IMG_20160429_174947 (1).jpg

J’ai commencé sagement vers avril avec un premier arrivage duquel se détachent les trois aventures dans l’univers de L’Œil Noir, qui a l’avantage d’être en même temps un jeu de rôle. Je ne sais plus s’il y a des scénarios à jouer en solo parmi les trois, mais je suis toujours ravi de mettre la main sur de nouveaux scénarios. Ravi également de trouver un Sherlock Holmes, il me semble qu’ils ne sont pas évidents à trouver en Histoires à jouer. Pour l’anecdote, La Forêt du Dragon est tristement réputé pour sa nullité. Il sera certainement dans les tréfonds de ma pàl, mais j’oserai le jouer, oui j’oserai !

Il ne se passe plus rien jusqu’à la fin août. Mais là…

14086293_10210292122404524_3032161518504165298_o.jpg

C’est le début d’une bien belle série de trouvailles. Le Dragon de la Nuit ne figure pas parmi les titres les plus évidents à dénicher, et là je mets la main sur la version que je ne possédais pas encore (sur l’autre le bleu de « Un livre dont vous êtes le héros » est remplacé par une couleur dorée). Pour la petite anecdote, ce titre fut le dernier des Défis Fantastiques inédit publié en français avant une pause de 8 ans et la sortie de L’Œil d’Émeraude. Avec La Revanche du Vampire, il fait également partie des titres à ne pas avoir été publié dans la culte première édition que nous avons connue gamins.

Pas grand chose à dire sur Le Trésor des Pharaons en revanche. Il fait partie de ces titres pour lesquels je ne croise pas nécessairement les doigts avant de plonger dans les livres d’occasion, mais il permet de poursuivre la collection. Après tout, il sera peut-être sympa à jouer !

img_20160913_171712

Un titre de R.L. Stine glané lors d’un passage chez Emmaüs. C’est plutôt destiné à un lectorat plus jeune que les LDVELH de Gallimard, mais justement cela m’intéresse toujours de voir comment est géré un titre court et sans règles. Je ne perds pas de vue l’envie de participer au mini-Yaz’ en  2017 si le thème m’inspire.

14359110_10210507214541693_1764811281949677572_n

Ensuite est venu le temps du Quai des Livres 2016, à la mi-septembre, toujours un bon filon d’approvisionnement. Et la récolte de cette année est vraiment excellente grâce aux deux titres publiés au Livre de Poche : La Marque du Samouraï et le légendaire Les Guerriers du Feu. Quelques « Vivez l’aventure » en plus, c’est bien cool pour dans une poignée d’années quand mes maintenant deux Padawans seront en âge de partager ces aventures avec leur Maitre Jedi Papa. Un petit Sherlock Holmes également au passage, toujours pas testé cette série, mais je suis curieux de voir comment l’aspect enquête/résolution est géré.

Et ce n’était que le début, car…

img_20160920_202402

Vous vous rappelez les manèges de notre enfance ? Le pompon, le tour gratuit, tout ça ? Eh bien là, c’est un peu la version LDVELH d’avoir attrapé le pompon. Sur cette photo, deux grosses grosses raretés avec Les Adorateurs du Mal, qui me permet de compléter enfin La Saga du Prêtre Jean avec son cinquième tome hyper dur à trouver, et également C’est toi Fantômette, l’unique livre interactif publié en Bibliothèque Rose. Et non seulement j’ai eu un bol monstrueux de les trouver, mais à 20 cts pièce, c’est tout juste hallucinant. J’ai même encore du mal à y croire en l’écrivant.

Le Spiderman, il me semble que c’est pas mal non plus de l’avoir trouvé. D’ailleurs je devrais récupérer demain un autre titre de cette série sur les super-héros Marvel (3 titres traduits en français seulement sur les 8 parus en anglais) : celui sur Captain America. J’ai même vu passer le troisième, Serval : La Nuit du Fauve, mais à 18 euros le bestiau, j’ai laissé mon tour.

img_20161011_170616

Et on termine par une petite madeleine à double effet : un LDVELH dans l’univers des Transformers, écrit par l’excellent Dave Morris ! Au passage, on remarquera que le traducteur ne doit pas être un fan de la série animée parce que « Robosaures »… On verra si ce LDVELH destiné aux plus jeunes, comme le R.L. Stine ci-dessus, est intéressant comme immersion dans le monde de nos robots transformables préférés.

Demain, quelques nouveaux titres qui arrivent sur mes étagères, je ferai en sorte de vous les présenter au plus vite. Et tant qu’à faire, à poster une petite photo ici à chaque nouvel arrivant (enfin si ça vous intéresse bien sûr).

Publicités

Dernières acquisitions #3

L’événement de ces derniers jours en matière de recherche de LDVELH, ce fut la grande vente des Communauté Emmaüs de Seine Maritime au Parc des Expositions de Rouen ce dimanche.

J’y allais en me disant que j’aurais peut-être la chance de trouver un ou deux livres qui trainent. La chance fut au rendez-vous bien plus fortement que je ne le pensais ! La preuve en image.

butin_20131110Notamment, j’ai eu la chance de trouver Bardik le Voleur (un brin de nettoyage a permis depuis de limiter l’encre sur le titre), qui fera une belle paire avec Coreus le Prince que Natalia (si vous êtes auteur et cherchez un agent littéraire, n’hésitez pas à la contacter, toutes les infos ici sur son site) m’avait gentiment offert. Ces deux LDVELH forment en effet un tout dans le cadre de la série Double Jeu, qui permet de jouer à deux, chacun avec son livre. Je ne vous cache pas que je suis enthousiaste à l’idée de tester ce mécanisme de jeu en duo.

3 titres également de la collection « Vivez l’aventure » de Gründ, collection que je souhaitais justement découvrir.

Je poursuis également la reconstruction de la série Loup Solitaire, j’en ai désormais deux fois plus que quand j’étais ado (12 sur 28 à ce jour), même si je n’ai pas encore retrouvé tous ceux que j’avais.

Dernier titre notable : 1789. Qui seriez-vous ? Que feriez-vous ? Une approche ludique de la Révolution Française, un titre relativement rare à trouver puisqu’il n’a connu qu’une seule édition. Je sais qu’il est bourré d’erreurs et de bugs (il suffit de voir le nombre d’entrée de l’errata fourni avec le livre…), mais de nombreux aspect de son concept sont attractifs, notamment le fait de pouvoir incarner différents personnages pour jouer l’histoire (Histoire ?).

A savoir : j’en ai eu pour 6,50 € le tout.

butin_ldvelhAvant cette grande vente (et moisson), j’avais déjà trouvé, toujours chez Emmaüs, un premier « Vivez l’aventure » avec La Tour aux 100 menaces (textes de Jean-Luc Bizien et illustrations de Didier Graffet, on ne se refuse rien chez Gründ) et mon premier Folio de la série Histoire : À Feu et à Sang, qui se déroule durant la période qui a mené à la guerre civile anglaise du XVIIe siècle. Et hier, toujours au même endroit, j’ai trouvé un Dragon d’Or.

Dernière trouvaille des derniers jours, dans le dépôt-vente que je croise sur la route du boulot, Sur la Trace des Hommes-Poussières, court LDVELH de SF-écolo-ludique où le (jeune) lecteur a pour mission de sauver une planète de la destruction. Une façon ludique d’apprendre les gestes de tri au quotidien, et de découvrir comment et pourquoi ce tri est effectué. Sympathique initiative menée en septembre 1989 par l’ASCOMADE (et qui prouve bien que les années 80 étaient réellement un âge d’or des LDVELH) qui a distribué 22 000 exemplaires de ce titre aux enfants de la Région Franche-Comté. Un autre tirage a été effectué septembre 1990 et un second titre a même été publié dans la foulée en octobre 1990 : L’arme secrète des Noxx.