NaNo 2009 : Le compte officiel à mi-chemin

Voilà, tout ce que j’ai écrit pour le moment est consigné au format numérique. J’en ai profité pour ajouter quelques phrases qui aident à rendre le texte un peu plus cohérent. J’ai trouvé au passage un titre provisoire (ou pas), et que je ne dévoilerai pas par soucis d’anonymat.

Pour la même raison, pas d’extrait, alors que je meurs d’envie de vous en livrer au fil de l’écriture (mais Stephen King lui-même a dit que c’est le MAL de dévoiler son texte, même un tout petit bout, avant la fin du premier jet, que c’est le meilleur moyen de ne pas terminer son récit par excès d’auto-congratulation. Et si Stephen le dit…).

En tout cas, ça me permet de faire un point précis alors que j’arrive à la moitié de la route.

5 579 mots, 33 522 secs. Sachant que j’ai 80 000 secs à ma disposition, qu’il y aura vraisemblablement des éclaircissements à ajouter, des scènes à développer lors des corrections, on peut dire que je suis à la moitié de ma nouvelle. Ce qui est plutôt rassurant, même si je devrais avoir écrit au moins 1 500 mots de plus. Mais bon, au moins je suis bien pour le délai.

Par contre, je crois qu’il va falloir revoir mes ambitions à la baisse et me contenter d’une seule nouvelle écrite durant ce mois de novembre (quand je pense que certains atteignent presque les 100 000 mots en 15 jours, je suis totalement stupéfait !).

Hop, fini de papoter, va falloir s’y remettre ! Si je pouvais boucler ce texte avant la fin du mois, ça me laisserait d’autant plus de temps pour sa correction !

Publicités

NaNo 2009 : Le retour

Une semaine de disette pour le NaNoWriMo… Je viens de repartir quelque peu avec un peu plus de 700 mots supplémentaires. C’est loin d’être suffisant pour rétablir une moyenne qui ressemble à quelque chose (il aurait fallu que j’en écrive 7 ou 8 fois plus…), mais au moins le récit a avancé.

Pour le moment, je vais déjà taper tout ce que j’ai écrit jusqu’à présent, histoire de voir où j’en suis précisément (je ne dois pas oublier qu’il faut faire tenir tout le récit en 80 000 secs). Et dès que j’ai fini, je vous informe du compte officiel (un tout petit peu plus glorieux que les 5 115 mots que j’ai comptés à la main).

NaNo 2009 : Jour 7

Hop ! Voilà créée une sous-catégorie de mes Carnets pour y ranger tout ce qui touche au NaNoWriMo. Vu que l’essentiel de mes articles de novembre risquent de tourner autour de ce défi international, ça commençait à devenir nécessaire pour s’y retrouver facilement (sans compter les éditions des prochaines années).

Me voici arrivé au-delà des 4 000 mots pour ma nouvelle, le rythme reste dans la bonne moyenne, mais le week end promet d’être un peu trop chargé pour le maintenir, j’en ai peur. On verra le bilan demain soir…

Le récit continue tranquillement sa route. Le raccord au thème Révolution est en approche plus que marquée (à vrai dire j’entre en plein dedans) et les possibilités de prolongements sont plurielles. Ce qui est une bonne chose.

Là où c’est moins rassurant pour le moment, c’est que je ne sais toujours pas quelle sera la conclusion et/ou chute de ce texte… Et ça c’est vraiment ennuyeux puisque sans cela, je ne peux pas distiller d’éléments allant dans le sens du final prévu. Heureusement il ne sera pas trop tard pour le faire lors de la première ou deuxième phase de réécriture. Autre élément problématique, trouver un titre à cette nouvelle. Peut-être que ça me viendra une fois l’ensemble terminé.

En tout cas, je suis content de la direction que prend mon récit, du rythme régulier auquel il avance, et j’essaie de ne pas trop penser à quand viendra le moment de le taper dans son intégralité !

NaNo : avancées des 4 et 5 novembre

Seulement 805 mots de plus sur hier et aujourd’hui. Le rythme ralentit quelque peu, mais le récit avance bien. Mes deux protagonistes se sont croisés et cette rencontre a fait apparaître plusieurs idées pour la suite de la nouvelle.

Il me restera peut-être un peu de temps ce soir pour ajouter deux ou trois centaines de mots supplémentaires et ainsi respecter le minimum quotidien que je me suis imposé.

Compteur désormais à 3 634 mots sur 13 500…

Bilan des trois premiers jours de NaNo

Déjà trois jours pour cette première participation au NaNoWriMo. Bon, je suis loin du compte pour le moment, puisque en trois jours je devrais en être à 5 000 mots pour atteindre la limité fixée à 50 000 mots.

Heureusement, tel n’est pas mon but. Ouf. J’en suis pour le moment à 2 829 mots (comptés à la main, parce que pour le moment, tout se fait en papier/stylo), soit 2 129 nouveaux mots depuis le début. Je partais sur une moyenne située entre 500 et 1 000 mots par jour, pour le moment je suis dedans. Va falloir tenir le rythme par contre et hier je ne suis pas passé loin de rester au point mort. Parfois on ne sait pas comment poursuivre son récit…

Mais tout s’est débloqué d’un seul coup, et mes deux héros sont enfin sur le point de se rencontrer ! Du coup, le récit va prendre son réel départ (mais le début n’est pas inintéressant pour autant, il permet de faire connaissance avec nos deux personnages, à présenter leurs potentiels alliés et antagonistes). Je sais à peu près (enfin un peu plus que ça quand même) où je vais et j’ai bon espoir que cette nouvelle soit bouclée avant la fin du mois. Ca fera une pierre supplémentaire dans la construction de mon Projet CF (dont il faut vraiment que je pose les bases au sein de ces Chroniques). On verra si après je me lance directement dans la suivante, où si je me concentre plutôt sur la correction de celle-ci. Pas trop de planification anticipée, c’est mauvais pour la productivité…

C’est lancé

Bonne nouvelle ! Mon texte à recommencer pour l’AT Révolution a bien démarré et dépasse les 600 mots après la phase d’écriture d’hier (oui, bon, c’est pas énorme, mais c’est déjà presque autant que le texte que j’ai dû abandonner). La stratégie consistant à me dire qu’il faut écrire 100 mots par jour (quelle misère d’en arriver là…) montre tout son intérêt puisque l’avancée est lente mais régulière.

Dans ma nouvelle, il est question de voyages dans le temps (entre autres) et le héros devrait porter le prénom de Victor. J’ai finalement pu rattacher ce texte au cycle que constitue le Projet CF. Par contre, il ne possède pas encore de titre (de toute façon, je ne révèlerais pas celui-ci par soucis de confidentialité de la nouvelle).

A priori, je laisse tomber l’idée d’une uchronie, même si j’aborderai forcément ce genre un jour (je suis même étonné de ne pas l’avoir fait jusqu’à présent, moi qui adore tant en lire…).

Je vais essayer de mettre ma nouvelle en relation avec divers sens du terme révolution et j’espère que le résultat sera à la hauteur de mes espérances.

Je vous tiendrai au courant des avancées en live, enfin autant que possible !

Petite avancée

Mais de grande importance ! J’ai écrit aujourd’hui mes 6 000 premiers caractères depuis longtemps, 6 000 caractères qui sont venus développer ma courte nouvelle La Traque.

Maintenant, il reste à poursuivre ce chantier. Encore deux ou trois passages à ajouter, un ou deux à corriger et agrémenter quelque peu, et je pourrais envoyer le tout à Mots et Légendes.

Le compte à rebours est ainsi lancé. Il me reste cinq jours (plutôt quatre même) pour que le récit soit intégralement dans la boîte. La chose ne sera pas aisée, mais j’espère bien y parvenir !