Dernières acquisitions #8

Oh ! Ça faisait longtemps que je vous avais proposé un petit récapitulatif de mes trouvailles en LDVELH. Surtout que cet été 2014 a été riche en la matière. Plus que le 2013, où pourtant je partais avec une collection de seulement 5 titres. Aujourd’hui, je suis proche des 150 et il m’en manque encore beaucoup potentiellement. Naturellement, plus on en a, plus on en veut, mais moins on en trouve que l’on ne possède pas déjà. Cela n’a pas empêché mes recherches de l’été d’être très fructueuses.

858795067

Premier lot de trouvailles. Les deux titres du haut, je les ai commandés à une librairie anglaise en ligne. Master of Chaos est celui qui a été traduit par Le Sceptre Noir (cherchez pas…), j’en parlais dernièrement. L’accompagne Night of the Necromancer, de Jonathan Green, titre relativement récent et dont j’avais entendu le plus grand bien.  J’ai eu l’occasion de le lire-jouer et de le terminer en juillet et ce titre remplit tout à fait mes attentes. Il confirme également tout le bien que je pense de Jonathan Green en tant qu’auteur de LDVELH (il se classe aisément sur le podium auprès de Dave Morris). Il faudra que j’en reparle plus en détails.

J’ai également dégoté dans ma bouquinerie favorite Le Sépulcre des Ombres, du même Jonathan Green. Si je ne dis pas d’ânerie, cela doit être son premier titre pour la série Fighting Fantasy. J’espère que je ne serai pas déçu en revenant sur sa première expérience d’écriture de LDVELH.

Et puis, dans la même bouquinerie, j’ai finalement complété rapidement la série Chroniques Crétoises, contrairement à ce que je craignais. Une série ancrée dans la mythologie grecque qui figure en bonne place dans ma PAL spéciale LDVELH.

860821408

Deuxième lot. Là, ce fut le « miracle ». Trouver le tout dernier tome de Loup Solitaire, La Cité de l’Empereur, pour moins d’un euro. Allez voir n’importe quel site de vente en ligne, il faut un sacré coup de bol de le trouver à moins de 20 euros. Certes, il semblerait que ce soit un piètre LDVELH, mais sa rareté et son côté collector en font un indispensable. Et c’est le dernier Loup Solitaire à être paru bordel ! Quand même ! Bref, un grand moment d’incrédulité lorsque j’ai mis la main dessus. Dans le même dépôt-vente, j’ai également trouvé La Guerre des Runes, autre Loup Solitaire pas évident à trouver pour pas cher.

Le même jour, j’ai également mis la main chez Emmaüs sur un Sherlock Holmes (Meurtre au Club Diogène) et un Défis Fantastiques au résumé attractif, puisqu’il évoque l’animisme.

Oui, c’est bien VOUS, humble elfe des bois natif de la forêt d’Yffen, que les dieux ont estimé capable de tenir tête à la horde chaotique et démoniaque d’Ishtrack. Il vous faudra vous introduire au sein de cette cohue armée avant qu’elle deviennent invincible. Mais Ishtrack, comme tous les princes démons, est invulnérable aux armes forgées de mains d’homme_ et même à l’épée magique des grands elfes.Votre unique atout est sans doute votre connaissance du monde des rêves, privilège des shamans. Elle seule vous donne une chance d’échapper aux dangers qui vous guettent…

Ça donne envie non ? En plus, c’est écrit par l’auteur de La Planète Rebelle. Un gage de qualité.

ldvelh-8

Troisième lot. Ah ! Nous voilà en août. Et en août, il y a la Nuit du Livre à Bécherel. L’an passé, c’est là que je débutais réellement ma collection. Cette année, forcément, les découvertes ont été plus rares (enfin je parle des titres que je ne possédais pas encore). Je suis malgré tout revenu avec un grand sourire aux lèvres, puisque mon espoir secret était de trouver La Créature Venue du Chaos. La photo parle toute seule !

863459857

Quatrième lot. Je retourne chez Emmaüs (un de mes principaux fournisseurs depuis un an). Oh ! Un Défis et Sortilèges. Voici le deuxième cycle de la série complet et il ne me manque plus qu’un seul tome pour boucler le premier cycle. Content je suis, car cette série autorisant le multi-joueurs (jusqu’à quatre) est parmi les expérimentations en LDVELH qui m’intriguent le plus. Au même endroit, je mettais la main sur La Malédiction du Pharaon, avant-dernier tome avant de compléter la série Dragon d’Or.

864230706

Cinquième lot. L’été passé, j’avais mis les pieds dans une bouquinerie où j’avais trouvé les livres un peu cher. Les LDVLEH étaient à 3 euros, là où j’avais trouvé la majeure partie des miens entre 1 et 2 euros. Entre temps, j’ai pu voir que ce tarif de 3 euros est tout à fait acceptable, puisque finalement, quand on commande un livre à 1 euro sur un célèbre site de petites annonces entre particuliers, les frais de port s’élèvent à environ 2 euros. Donc, je retourne dans cette bouquinerie. Il y avait une caisse (oui oui, une caisse) pleine de LDVELH. J’y pioche deux Loup Solitaire : Le Tyran du Désert, grâce auquel je complète le premier cycle de la série, et Les Pirates de Shadaki, fort peu évident à dénicher dans cette édition semble-t-il. J’y complète également la série Dragon d’Or en trouvant Le Château des Âmes Damnées. Et puis, enfin, L’Épreuve des Champions que bizarrement je ne possédais pas encore. J’ai quand même laissé tomber Le Justicier de l’Espace, célèbre pour être un des plus mauvais Défis Fantastiques publiés. J’attendrai de le trouver à 1 euro.

864779323

Sixième et dernier lot pour cet été. Bouclons ici la boucle en retournant dans ma bouquinerie préférée, évoquée au premier lot. Là, c’est un peu le jackpot inattendu. J’avais déjà réservé La Nuit du Météore et L’Oeil du Sphinx (ce dernier me permettant de disposer des quatre premiers tomes de La Saga du Prêtre Jean, le dernier tome publié étant un des LDVELH les plus difficiles à dénicher), mais je ne m’attendais pas à dégotter enfin La Cité Interdite et ainsi boucler la série Astre d’Or, qui se déroule dans le même univers que Loup Solitaire. Cette série aussi figure en très bonne place dans ma PAL spéciale LDVELH.

J’ai également pu y trouver mes deux premiers tomes de la série Donjons & Dragons Niveau avancé. Mystère sur la qualité de ces LDVELH, mais j’avais bien aimé les deux titres en niveau normal que j’avais lu. Du coup, je pars avec un a priori plutôt positif sur deux aventures, notamment pour Le Voleur de Karass, écrit par Douglas Niles que j’avais déjà lu quelques titres écrits dans l’univers de Lancedragon. Pour compléter ce dernier lot, Objectif : Apocalypse, de la série Les Messagers du Temps. Série qui ne m’avait pas convaincu lors de ma première aventure, mais qui reste très bien écrite et à qui je ne peux m’empêcher de laisser d’autres chances de me convaincre.

Un été bien rempli au niveau trouvailles, non ? Et dire qu’il reste encore trois semaines pour faire encore grandir la liste !

Publicités

Dernières acquisitions #7

Les deux dernières semaines ont été prolifiques en trouvailles. Commençons par les séries les plus classiques : Défis Fantastiques, Loup Solitaire et Quête du Graal.

IMG_4566

Pour l’anecdote, j’ai trouvé Le Sceptre Noir juste le lendemain du jour où je l’ai commandé en anglais (Master of Chaos). Pas de soucis, puisque la traduction française est connue pour des choix de noms pour le moins ridicules. Ce sera l’occasion de le jouer dans les deux langues et voir si la traduction a un impact sur l’ambiance de l’aventure. L’Épée du Samouraï est aussi un titre dont je dispose en VO. Ces deux LDVELH sont certainement mes premiers achats de collectionneur à proprement parler.

J’ai eu aussi la chance de mettre la main sur deux Défis Fantastiques que je recherchais : Les Rôdeurs de la Nuit, où l’on incarne un héros à capuche, et Les Sombres Cohortes, où l’on gère une armée lors d’un combat de masse. Celui-ci, je l’attends depuis longtemps pour savoir si une transposition de La Larme Noire en LDVELH est envisageable ou pas.

J’approche aussi du terme de la série Quête du Graal, dont il ne me manque plus qu’un titre ! Et une unité de plus sur le rayonnage des Loup Solitaire.

Du côté des séries plus atypiques, j’ai déniché également quelques titres que je recherchais.

IMG_4565

Un nouveau Défis et Sortilèges, la série multi-joueur. Plus que deux à trouver pour compléter la série. Les deux premiers tomes de la trilogie des Chroniques Crétoises viennent s’ajouter. Je garde un bon souvenir de celui que je possédais ado. Bien sûr, c’est celui bouclerait la trilogie si je le retrouvais miraculeusement.

Autre titre que j’espérais dénicher après l’avoir laissé passer l’été dernier, L’Horreur dans la Vallée. Il n’y a que deux aventures qui constituent Les Portes Interdites, et j’espère qu’ils ne sont pas trop géniaux car ce serait hyper frustrant. En effet, comme le titre le suggère davantage que la couverture, ce sont des aventures d’inspiration lovecraftienne, les seules publiées dans la collection Folio Junior à ma connaissance.

Pour terminer le premier tome des Messagers du Temps, pour redonner une chance à cette série qui m’avait déçu avec L’Homme au Cheval de Brume, pourtant prometteur. Et une curiosité avec un titre des Défis de l’Histoire.

Peut-être que certaines de ces aventures vous rappelleront de bons souvenirs !

Dernières acquisitions #6

Il est temps de redonner un peu de vie à ce blog. Et quoi de mieux qu’un petit bilan des dernières trouvailles en LDVELH ? Il faut reconnaître que plus le temps passe, plus il est difficile d’en trouver, et encore plus d’en trouver que je ne possède pas encore (et pourtant il manque toujours beaucoup).

Déjà, j’ai complété la série des 20 premiers Défis Fantastiques.

IMG_3276

Dans ces 5 titres, il y en deux qui brillent par leur originalité : Les Démons des Profondeurs, qui propose une aventure sous-marine, et Le Combattant de l’Autoroute, avec son ambiance post-apo façon Mad Max.

Quelques titres trouvés également au cours de mes pérégrinations :

IMG_3277

Deux curiosités : Frankenstein le Maudit qui, à l’instar de l’autre titre de la série Épouvante : Le Château de Dracula, propose deux aventures en un seul livre : on choisit au départ d’incarner soit Viktor Frankenstein, soit sa créature. Concept intéressant pour la rejouabilité, une de mes marottes pour les LDVELH. L’autre curiosité c’est La montagne aux robots, titre publié à La Bibliothèque Verte. La série compte 18 titres en tout et je suis toujours curieux de voir ce que donne un LDVELH destiné à un public peut-être plus jeune que ceux de Gallimard.

Enfin, comme ce sera de plus en plus le cas, les titres en VO s’invitent dans ma bibliothèque. L’avantage principal, c’est qu’ils sont parfois plus faciles à trouver (en prime à un prix intéressant parfois) que leur traduction et SURTOUT qu’ils contiennent TOUTES les illustrations, là où il peut en manquer une dizaine dans l’édition française.

IMG_3279

C’est notamment le cas de Dead of Night, chez nous La Vengeance des Démons, considéré sur le forum La Taverne des Aventuriers comme LE meilleur des Défis Fantastiques et peu évident à trouver dans notre belle langue. Celui-ci est dans un état excellent. L’ont accompagné Green Blood (aka L’Étoile de la Destinée) qui figure dans la série Destins et qui nous plonge dans le même univers que Le Peuple Maudit ainsi que Stormslayer, l’un des Défis Fantastiques les plus récents, le dernier à avoir été traduit en français.

Je découvre à l’occasion la dernière édition proposée par Wizard Books, et j’avoue que je l’aime énormément. Format un poil plus grand, donc illustration plus grande, et une graisse des caractères tout à fait agréable pour la lecture. Je pense que désormais, si j’ai le choix, j’opterai pour cette édition, même si les couvertures façon écusson et petite illustration n’ont pas ma préférence. Après, ça fait tâche dans la bibliothèque, mais au moins plus ils seront, moins ça choquera !

Même si le rythme des trouvailles s’est fortement ralenti, le bilan des derniers mois est plutôt bon au final. Espérons que le printemps apportera son lot de bonnes surprises, faudra tomber sur les bons vides-greniers notamment (rentré bredouille de celui de ce week-end, ça commence mal).

Il y en a parmi ces derniers arrivés auxquels vous avez déjà joué ? Vous en garder quel souvenir ?

Dernières acquisitions #5

Les petits nouveaux arrivés en ce début d’année 2014 (il doit en manquer un ou deux).

butin_ldvelh_2

Premier lot suite à une visite dans une de mes bouquineries préférées. L’occasion de compléter la série Loup* Ardent en mettant la main sur le premier tome de cette saga connue pour être ultra bourrine. On verra à la lecture ce qu’il en est. Très heureux d’avoir trouvé pas mal de non-Gallimard, notamment mes trois premiers Histoires à jouer.

butin_ldvelh_3

Et ce lot trouvé via un célèbre suite de petites annonces. Je poursuis ainsi les séries Dragons d’or (et les LDVELH de l’excellent Dave Morris), Quête du Graal et La Voie du Tigre (J’ai enfin les 4 premiers, je vais pouvoir bientôt m’y mettre, dès que je trouverai le temps pour). Et enfin un tome de la formidable série Destins (bon ok en V2, donc pas belle la couverture, mais le contenu reste le même), série dont je pourrai vous parler sous peu pour en avoir lu-joué 2 pendant les fêtes.

Petit à petit, la collec se développe pour atteindre bientôt les 100 volumes !

Dernières acquisitions #4

ldvelh-acquisitions-4

Les petits nouveaux arrivés cette semaine.

Bonne pioche avec Le Repaire des Morts Vivants, que j’avais étant ado et que je suis très heureux de retrouver grâce à un célèbre site de petites annonces. Un titre riche, où la quête principale est ponctuée de quêtes secondaires que l’on peut choisir de réaliser ou pas.

Bonne pioche aussi avec Les Mercenaires du Levant en bon état chez Emmaüs (toujours, j’y passe une fois par semaine, et c’est régulièrement payant). Au même endroit, Le Livre des Règles et Le Livre des Aventures pour L’Œil Noir. Une curiosité que je mets de côté au cas où je tombe un jour sur les quelques aventures solo qui existent pour ce système de règles.

Dernières acquisitions #3

L’événement de ces derniers jours en matière de recherche de LDVELH, ce fut la grande vente des Communauté Emmaüs de Seine Maritime au Parc des Expositions de Rouen ce dimanche.

J’y allais en me disant que j’aurais peut-être la chance de trouver un ou deux livres qui trainent. La chance fut au rendez-vous bien plus fortement que je ne le pensais ! La preuve en image.

butin_20131110Notamment, j’ai eu la chance de trouver Bardik le Voleur (un brin de nettoyage a permis depuis de limiter l’encre sur le titre), qui fera une belle paire avec Coreus le Prince que Natalia (si vous êtes auteur et cherchez un agent littéraire, n’hésitez pas à la contacter, toutes les infos ici sur son site) m’avait gentiment offert. Ces deux LDVELH forment en effet un tout dans le cadre de la série Double Jeu, qui permet de jouer à deux, chacun avec son livre. Je ne vous cache pas que je suis enthousiaste à l’idée de tester ce mécanisme de jeu en duo.

3 titres également de la collection « Vivez l’aventure » de Gründ, collection que je souhaitais justement découvrir.

Je poursuis également la reconstruction de la série Loup Solitaire, j’en ai désormais deux fois plus que quand j’étais ado (12 sur 28 à ce jour), même si je n’ai pas encore retrouvé tous ceux que j’avais.

Dernier titre notable : 1789. Qui seriez-vous ? Que feriez-vous ? Une approche ludique de la Révolution Française, un titre relativement rare à trouver puisqu’il n’a connu qu’une seule édition. Je sais qu’il est bourré d’erreurs et de bugs (il suffit de voir le nombre d’entrée de l’errata fourni avec le livre…), mais de nombreux aspect de son concept sont attractifs, notamment le fait de pouvoir incarner différents personnages pour jouer l’histoire (Histoire ?).

A savoir : j’en ai eu pour 6,50 € le tout.

butin_ldvelhAvant cette grande vente (et moisson), j’avais déjà trouvé, toujours chez Emmaüs, un premier « Vivez l’aventure » avec La Tour aux 100 menaces (textes de Jean-Luc Bizien et illustrations de Didier Graffet, on ne se refuse rien chez Gründ) et mon premier Folio de la série Histoire : À Feu et à Sang, qui se déroule durant la période qui a mené à la guerre civile anglaise du XVIIe siècle. Et hier, toujours au même endroit, j’ai trouvé un Dragon d’Or.

Dernière trouvaille des derniers jours, dans le dépôt-vente que je croise sur la route du boulot, Sur la Trace des Hommes-Poussières, court LDVELH de SF-écolo-ludique où le (jeune) lecteur a pour mission de sauver une planète de la destruction. Une façon ludique d’apprendre les gestes de tri au quotidien, et de découvrir comment et pourquoi ce tri est effectué. Sympathique initiative menée en septembre 1989 par l’ASCOMADE (et qui prouve bien que les années 80 étaient réellement un âge d’or des LDVELH) qui a distribué 22 000 exemplaires de ce titre aux enfants de la Région Franche-Comté. Un autre tirage a été effectué septembre 1990 et un second titre a même été publié dans la foulée en octobre 1990 : L’arme secrète des Noxx.

Dernières acquisitions #2

Petit tour hier dans un dépôt-vente où je n’étais pas retourné depuis début août et je retombe sur ces 3 LDVELH que j’avais laissés de côté à l’époque, me concentrant sur d’autres séries (j’avais acquis 3 Loup Solitaire là-bas).

IMG_20131103_113350

Parmi les trois, L’Arpenteur de la Lune m’intéresse tout particulièrement car il suit les règles habituelles des Défis Fantastiques mais ajoute une règle supplémentaire que je n’avais pas encore rencontrée dans cette série : la personnalisation du héros incarné par le choix de compétences parmi une liste (comme dans les séries Loup Solitaire, Les Messagers du Temps ou Destins).

C’est un aspect qui m’intéresse tout particulièrement puisque je l’utilise dans mon LDVELH en cours d’écriture. En espérant qu’il soit bien géré…

Dernières acquisitions #1

Tiens, je ne parle jamais de mes dernières acquisitions de LDVELH ici. J’en parle un peu sur les réseaux sociaux, un peu au comptoir de La Taverne des Aventuriers (forum très sympa de passionnés de LDVELH).

Alors je présenterai régulièrement mes dernières trouvailles en la matière. Les dernières datent de la semaine passée.

Première étape de mes recherches :

imageLà, c’est celui du milieu qui est le plus notable : Sur la piste du Loup, un Loup Solitaire de la fin de la série (le numéro 25), relativement rare à trouver puisqu’il n’y en a eu qu’une seule édition, que j’ai dégoté en bon état pour 1€ alors qu’il peut se négocier autour de 15-20€ pour ce que j’ai pu voir sur les annonces. Un pur coup de bol.

Deuxième étape :

imageTrouvailles notables dans ceux-ci : 3 des tomes de la Saga du Prêtre Jean, une des principales séries non-Gallimard, ainsi qu’un exemplaire de la toute première édition du Sorcier de la Montagne de Feu, autrement dit un des premiers (le tout premier ?) livres-jeu traduits et publiés en France. Cette édition date de novembre 1983 et l’exemplaire que j’ai trouvé est quasiment dans un état neuf, avec ses pages encore d’une blancheur éclatante. Là aussi j’ai eu beaucoup de chance. J’ai aussi pu continuer ma collection des Défis et Sortilèges avec Kandar le Magicien.

Pour ceux qui se demanderaient « Et ça coûte cher ? », je dirai que c’est encore une fois une question de chance. En tout, ces 10 LDVELH me sont revenus à 10,80€ avec des prix variant de 0,20€ à 3€. J’essaie de ne pas dépasser 2€ par livre pour les séries que je trouve « communes » (les premiers Loup Solitaire, les premiers Défis Fantastiques ou les Quêtes du Graal), séries que j’ai le plus souvent croisées dans mes virées. Pour le reste, pas de folie non plus. Même si certains titres rares peuvent atteindre 10€, 20€, voire davantage. Ceux-là j’attendrai certainement le coup de bol pour les ajouter sur mes étagères. Le Bon Coin et Priceminister permettent de se faire une bonne idée du prix que peuvent atteindre certains titres pour se décider si on a un doute et que l’on hésite à débourser 5€ pour un poche d’occasion (prix que je trouve affreusement cher pour un poche d’occasion d’ailleurs).

Je ne suis pas toujours aussi chanceux, la preuve, hier j’ai profité d’une virée en zone commerciale pour faire deux dépôts-ventes et je n’ai rien trouvé du tout.

Et n’hésitez pas à me dire si ce genre d’article vous intéresse et, si c’est le cas, quelles infos vous souhaiteriez que je donne quand je présente mes dernières trouvailles.