Dernières acquisitions #10

Il était temps de refaire un point sur les dernières arrivées dans ma collections de LDVELH. Il faut dire qu’on s’était quitté en février avec de belles entrées. Eh bien, le dernier mois a été très riche en coups de chance pour dénicher des raretés, après une longue période sans trouver trop de livres interactifs sur les étalages de mes fournisseurs habituels.

IMG_20160429_174947 (1).jpg

J’ai commencé sagement vers avril avec un premier arrivage duquel se détachent les trois aventures dans l’univers de L’Œil Noir, qui a l’avantage d’être en même temps un jeu de rôle. Je ne sais plus s’il y a des scénarios à jouer en solo parmi les trois, mais je suis toujours ravi de mettre la main sur de nouveaux scénarios. Ravi également de trouver un Sherlock Holmes, il me semble qu’ils ne sont pas évidents à trouver en Histoires à jouer. Pour l’anecdote, La Forêt du Dragon est tristement réputé pour sa nullité. Il sera certainement dans les tréfonds de ma pàl, mais j’oserai le jouer, oui j’oserai !

Il ne se passe plus rien jusqu’à la fin août. Mais là…

14086293_10210292122404524_3032161518504165298_o.jpg

C’est le début d’une bien belle série de trouvailles. Le Dragon de la Nuit ne figure pas parmi les titres les plus évidents à dénicher, et là je mets la main sur la version que je ne possédais pas encore (sur l’autre le bleu de « Un livre dont vous êtes le héros » est remplacé par une couleur dorée). Pour la petite anecdote, ce titre fut le dernier des Défis Fantastiques inédit publié en français avant une pause de 8 ans et la sortie de L’Œil d’Émeraude. Avec La Revanche du Vampire, il fait également partie des titres à ne pas avoir été publié dans la culte première édition que nous avons connue gamins.

Pas grand chose à dire sur Le Trésor des Pharaons en revanche. Il fait partie de ces titres pour lesquels je ne croise pas nécessairement les doigts avant de plonger dans les livres d’occasion, mais il permet de poursuivre la collection. Après tout, il sera peut-être sympa à jouer !

img_20160913_171712

Un titre de R.L. Stine glané lors d’un passage chez Emmaüs. C’est plutôt destiné à un lectorat plus jeune que les LDVELH de Gallimard, mais justement cela m’intéresse toujours de voir comment est géré un titre court et sans règles. Je ne perds pas de vue l’envie de participer au mini-Yaz’ en  2017 si le thème m’inspire.

14359110_10210507214541693_1764811281949677572_n

Ensuite est venu le temps du Quai des Livres 2016, à la mi-septembre, toujours un bon filon d’approvisionnement. Et la récolte de cette année est vraiment excellente grâce aux deux titres publiés au Livre de Poche : La Marque du Samouraï et le légendaire Les Guerriers du Feu. Quelques « Vivez l’aventure » en plus, c’est bien cool pour dans une poignée d’années quand mes maintenant deux Padawans seront en âge de partager ces aventures avec leur Maitre Jedi Papa. Un petit Sherlock Holmes également au passage, toujours pas testé cette série, mais je suis curieux de voir comment l’aspect enquête/résolution est géré.

Et ce n’était que le début, car…

img_20160920_202402

Vous vous rappelez les manèges de notre enfance ? Le pompon, le tour gratuit, tout ça ? Eh bien là, c’est un peu la version LDVELH d’avoir attrapé le pompon. Sur cette photo, deux grosses grosses raretés avec Les Adorateurs du Mal, qui me permet de compléter enfin La Saga du Prêtre Jean avec son cinquième tome hyper dur à trouver, et également C’est toi Fantômette, l’unique livre interactif publié en Bibliothèque Rose. Et non seulement j’ai eu un bol monstrueux de les trouver, mais à 20 cts pièce, c’est tout juste hallucinant. J’ai même encore du mal à y croire en l’écrivant.

Le Spiderman, il me semble que c’est pas mal non plus de l’avoir trouvé. D’ailleurs je devrais récupérer demain un autre titre de cette série sur les super-héros Marvel (3 titres traduits en français seulement sur les 8 parus en anglais) : celui sur Captain America. J’ai même vu passer le troisième, Serval : La Nuit du Fauve, mais à 18 euros le bestiau, j’ai laissé mon tour.

img_20161011_170616

Et on termine par une petite madeleine à double effet : un LDVELH dans l’univers des Transformers, écrit par l’excellent Dave Morris ! Au passage, on remarquera que le traducteur ne doit pas être un fan de la série animée parce que « Robosaures »… On verra si ce LDVELH destiné aux plus jeunes, comme le R.L. Stine ci-dessus, est intéressant comme immersion dans le monde de nos robots transformables préférés.

Demain, quelques nouveaux titres qui arrivent sur mes étagères, je ferai en sorte de vous les présenter au plus vite. Et tant qu’à faire, à poster une petite photo ici à chaque nouvel arrivant (enfin si ça vous intéresse bien sûr).

Publicités

Dernières acquisitions #6

Il est temps de redonner un peu de vie à ce blog. Et quoi de mieux qu’un petit bilan des dernières trouvailles en LDVELH ? Il faut reconnaître que plus le temps passe, plus il est difficile d’en trouver, et encore plus d’en trouver que je ne possède pas encore (et pourtant il manque toujours beaucoup).

Déjà, j’ai complété la série des 20 premiers Défis Fantastiques.

IMG_3276

Dans ces 5 titres, il y en deux qui brillent par leur originalité : Les Démons des Profondeurs, qui propose une aventure sous-marine, et Le Combattant de l’Autoroute, avec son ambiance post-apo façon Mad Max.

Quelques titres trouvés également au cours de mes pérégrinations :

IMG_3277

Deux curiosités : Frankenstein le Maudit qui, à l’instar de l’autre titre de la série Épouvante : Le Château de Dracula, propose deux aventures en un seul livre : on choisit au départ d’incarner soit Viktor Frankenstein, soit sa créature. Concept intéressant pour la rejouabilité, une de mes marottes pour les LDVELH. L’autre curiosité c’est La montagne aux robots, titre publié à La Bibliothèque Verte. La série compte 18 titres en tout et je suis toujours curieux de voir ce que donne un LDVELH destiné à un public peut-être plus jeune que ceux de Gallimard.

Enfin, comme ce sera de plus en plus le cas, les titres en VO s’invitent dans ma bibliothèque. L’avantage principal, c’est qu’ils sont parfois plus faciles à trouver (en prime à un prix intéressant parfois) que leur traduction et SURTOUT qu’ils contiennent TOUTES les illustrations, là où il peut en manquer une dizaine dans l’édition française.

IMG_3279

C’est notamment le cas de Dead of Night, chez nous La Vengeance des Démons, considéré sur le forum La Taverne des Aventuriers comme LE meilleur des Défis Fantastiques et peu évident à trouver dans notre belle langue. Celui-ci est dans un état excellent. L’ont accompagné Green Blood (aka L’Étoile de la Destinée) qui figure dans la série Destins et qui nous plonge dans le même univers que Le Peuple Maudit ainsi que Stormslayer, l’un des Défis Fantastiques les plus récents, le dernier à avoir été traduit en français.

Je découvre à l’occasion la dernière édition proposée par Wizard Books, et j’avoue que je l’aime énormément. Format un poil plus grand, donc illustration plus grande, et une graisse des caractères tout à fait agréable pour la lecture. Je pense que désormais, si j’ai le choix, j’opterai pour cette édition, même si les couvertures façon écusson et petite illustration n’ont pas ma préférence. Après, ça fait tâche dans la bibliothèque, mais au moins plus ils seront, moins ça choquera !

Même si le rythme des trouvailles s’est fortement ralenti, le bilan des derniers mois est plutôt bon au final. Espérons que le printemps apportera son lot de bonnes surprises, faudra tomber sur les bons vides-greniers notamment (rentré bredouille de celui de ce week-end, ça commence mal).

Il y en a parmi ces derniers arrivés auxquels vous avez déjà joué ? Vous en garder quel souvenir ?