Codex Poeticus : Le Volume Athématique

Il se sera fait attendre (notamment à cause du temps qu’il m’a fallu pour envoyer ma bio…), mais le voici enfin disponible : le Volume Athématique du Codex Poeticus !

Au sommaire, pas moins de 17 poèmes à déguster sans modération, dont le Naufrage de votre serviteur.

Et ce numéro revêt une saveur toute particulière, puisque vous y trouverez la première illustration publiée de ma Douce Winifred, pour le poème Poupée Rubis. Je suis hyper fier d’elle !

Comme d’habitude, deux liens pour télécharger ce numéro, que je vous conseille en version PPS pour sa convivialité :

PPS : http://www.divshare.com/download/10081865-13d

PDF : http://www.divshare.com/download/10081765-dc6

Publicités

Codex Poeticus : Songes des Chimères

Une sortie de première importance que j’avais ratée début octobre (honte à moi), celle du deuxième numéro thématique du Codex Poeticus, intitulé Songes des Chimères.

Au sommaire, huit visions des Chimères, huit approches de leur nature profonde, de leur naissance. Parmi celles-ci, on trouvera mon premier calligramme !

  • « Croisée Chat » par Audrey Megia
  • « Chimère d’écailles et de chairs » par Elisabeth Lonnie
  • « Calligramme un brin nucléotide » par Nicolas B. Wulf
  • « Combats intérieurs » par Oscar Viguier
  • « Trinitude » par Scylliane Mohan
  • Un haïku par Béryl Asterrel
  • « De l’origine des monstres » par Floriane Alavoine
  • « Sladvales’rahg » par Clément Potier

La maquette est toujours aussi géniale à parcourir, les textes sont d’une belle qualité et les illustrations sont vraiment très réussies !

A grand bravo à toute l’équipe éditeurs/illustrateurs/auteurs.

Pour vous plonger dans l’univers de ces créatures hybrides, cliquez sur la couverture ci-dessus et téléchargez la version au format PPS (plus sympa avec la musique) !

L’anthologie Pouvoir et Puissance, déjà en pré-commande



Pour les lecteurs enthousiastes qui souhaitent découvrir l’anthologie Pouvoir et Puissance avant tout le monde, Sombres Rets a décidé de donner la possibilité d’une pré-commande de cet ouvrage.

Elle se fait par chèque, à l’aide du bon de commande habituel de Sombres Rets, disponible en 3 formats : [html][rtf][pdf]

Ainsi vous commandez de suite et recevrez votre exemplaire le plus tôt possible.
Votre chèque ne sera encaissé qu’à compter de l’envoi de votre exemplaire.


Pour rappel, voici le sommaire de l’anthologie, sommaire fort attractif !

  • Partie 1 : à n’importe quel prix…

Le principe de la Mandragore (texte : Richard Maurel, illustrations : Guillaume Tiret)
Bémol tragique ou la fin des Chantres (texte : Alsem Wiseman, illustrations : Alda)
Aboulanol (texte : Charlotte Bousquet, illustrations : Jijicé)
Une double allégeance (texte : Patrick Duclos, illustrations : Mathieu Coudray)

  • Partie 2 : cet allié qui vous trahit…

Le catalyseur (texte : Aurélie Wellenstein, illustrations : Nadia Sanchez)
Le standardiste (texte : David Osmay, illustrations : Grem)
Heroic Anonymous (texte : Estelle Valls de Gomis, illustrations : Elie Darco)
Change-peaux (texte : Elie Darco, illustrations : Cyril Carau)

  • Partie 3 : besoin vital et transcendance…

Stabat mater (texte : Céline Brenne, illustrations : Estelle Valls de Gomis)
Le serviteur (texte : Philippe Deniel, illustrations : Martine Fassier)
La Mission (texte : François Manson, illustrations : Annick DC)
Evolution (texte : Didier Reboussin, illustrations : Elodie Marze)

  • Partie 4 : des visages de l’absolu…

D’un claquement de doigts (texte : Thibault Scohier, illustrations : Elie Darco)
Les corps désirants : l’épreuve 13 (texte : Antoine Coppola, illustrations : Alain Mathiot)
Disques (texte : Bruno Grange, illustrations : Cyril Carau)
Le Rouge, le Blanc et l’Artefact (texte : Anthony Boulanger, illustrations : Tony Patrick Szabo)

  • Notices biographiques des auteurs et illustrateurs.

Il s’agit donc de 16 nouvelles et de plus de 35 illustrations Noir et Blanc que vous pourrez découvrir très prochainement, puisque Pouvoir et Puissance devrait paraître, dans la collection Quêtes et Présages, à la fin octobre.

Le tout emprisonné sous la puissante couverture d’Alain Mathiot !

Nourrir son inspiration en lisant par les oreilles

Combien de fois me suis-je fait la réflexion que je ne trouve que difficilement le temps de lire, quand ce n’est pas la fatigue qui l’emporte sur l’envie de me poser devant un livre ?

Combien de fois ai-je entendu cette même réflexion dans les mots d’autres personnes ?

Pourtant, la leçon n°1 que doit retenir tout apprenti-auteur, c’est que lire est important. Parce lire cultive l’imaginaire, permet de voir ce qui marche ou pas dans un récit. Alors comment se sortir de ce piège insidieux ?

Le première solution que j’avais pu trouver, c’était de combiner BD et recueils de nouvelles dans mes lectures (à ce sujet, je ne saurais que trop vous conseiller de dévorer chaque numéro de Black Mamba, un fanzine orienté pulp, ou encore Ananké, orienté polar, qui proposent justement des nouvelles et des BD dans tous leurs numéros, avec bien entendu la qualité au rendez-vous). Mais là encore, lire une nouvelle a fini par me prendre trop de temps par rapport à la concentration que je pouvais apporter (c’est dire…).

Et puis, il y a un truc hyper chronophage qui me prend une bonne heure quotidiennement : aller bosser en voiture.

Je me suis dit, pourquoi ne pas occuper ce temps à écouter de nouvelles audios ? Et c’est là qu’intervient l’objet central de mon propos, l’excellent podcast Utopod ! J’ai déjà évoqué ce podcast qui diffuse des nouvelles de SF, fantastique et fantasy, au rythme d’une nouvelle par mois. L’initiative est, à ma connaissance, unique sur notre territoire, et peut-être sur toute la littérature SFFF francophone (si vous en connaissez d’autres, je suis preneur).

Depuis la semaine passée, j’ai laissé de côté ma réticence initial à graver ces nouvelles originellement en MP3 sur des CD audios classiques (parce sur un CD, je ne peux du coup mettre que deux voire trois nouvelles, c’est ça de ne pas avoir d’autoradio MP3…). Et chacun de mes trajets est désormais agrémenté de la lecture d’un texte de littérature de genre. Le résultat est génial !

Parmi mes coups de cœur, j’avais déjà évoqué précédemment L’Île Close, formidable réécriture du mythe arthurien par l’excellent Lionel Davoust. Je peux rajouter à la liste Rêve de Cendre, de Mélanie Fazi, sublime nouvelle, empreinte d’une sombre sensualité. J’ai beaucoup aimé également l’épisode spécial Lovecraft, présentant six textes inédits écrits à partir de six notes du Livre de Raison rédigé par HPL.

Vous l’aurez compris, je n’avais plus autant lu depuis longtemps. D’autres podcasts, de littérature plus généraliste, existent, comme Littérature Audio.com, dont j’avais déjà parlé ici.

Maintenant plus d’excuse pour nourrir mon imagination à l’aide de lectures !

Et pour vous, aucune excuse non plus, allez de ce pas vous abonner chez Utopod pour être alertés des nouvelles publications, et pour découvrir les anciennes !