NaNo 2014 : Bilan après une semaine

640px-Shibuya_Night_(HDR)

Premier bilan intermédiaire de ce NaNo décidé à la dernière minute.

Pour le moment, à peine plus de 1 000 mots. C’est pas grand chose, mais cela me permet de m’immerger dans ce projet d’une ampleur toujours aussi écrasante à chaque fois que je tente de m’y replonger. L’avantage, c’est que c’est avant tout l’occasion de faire le point sur mes idées, de réorganiser mes notes et d’en apporter de nouvelles. Les idées se développent petit à petit, et j’ai l’impression que même si je vais peu écrire en quantité et en qualité, au moins j’avancerai dans la conception en amont de cette aventure.

Enfin de ces aventures…

Pour teaser un peu, et donner une idée des proportions que risque de prendre ce LDVELH si j’en fait ce que j’imagine qu’il sera : je prévois 3 peuples donnant accès à un total de 9 personnages différents au choix du lecteur ou non, chacun avec des compétences propres et chacun avec au moins un fil narratif qui lui est spécifique (par exemple, un hacker qui pourrait exploiter les possibilités de la Matrice pour parvenir à son but tandis qu’un tueur à gages atteindrait le même but final via d’autres moyens tout à fait différents). Potentiellement, cela ferait une base de 9 aventures en une, sans compter les blocs narratifs communs à tous ou partie des personnages incarnés.

Les potentialités d’une publication numérique (auto ou non) m’amènent à ne pas me poser de limite. Si l’aventure doit atteindre 1 000, 2 000 ou 5 000 paragraphes au final, cela n’est pas problématique pour un fichier epub/mobi, du moins j’imagine que ça ne le sera pas.

J’en suis loin, très très loin, mais ça me fait plaisir de me replonger vraiment dans ce projet là, qui me semble plus viable malgré sa complexité que celui sur lequel je travaillais lors du précédent NaNo.

Je retourne bosser dessus, essayer d’écrire quelques lignes supplémentaires, ou poursuivre le développement des notes. Bref, continuer d’avancer.

Photo par Guwashi999

Publicités

NaNotera ? NaNotera pas ?

En ce troisième jour de NaNoWriMo 2014, il est temps de prendre une décision…

Inutile de faire durer le suspense !

Participant-2014-Web-Banner

Pour le fun, avec un travail sans pression et sans limite minimale sur le projet de LDVELH de fantasy cybernétique qui me trotte dans la tête depuis pas mal de temps. Avoir rejoué pour la première fois depuis de nombreuses années La Planète Rebelle m’a conforté dans mon envie de voir plus de SF dans les LDVELH.

Alors même si le NaNo c’est clairement pas mon truc pour atteindre la Sainte Barre des 50 000 Mots, comme souvent je me laisse entraîner par la bonne humeur ambiante. Peut-être également que l’éventualité d’un write-in sur Rouen est un stimulant supplémentaire.

Dans tous les cas, je ne me fais pas d’illusion. Je vais avancer peu (d’autant que ce mois de novembre promet d’être chargé au niveau pro), mais j’avancerai néanmoins. Et ça, c’est formidablement priceless.

Et vous, il ressemblera à quoi votre NaNo 2014 ?

Projet #LDVELH : le retour

Oh ! Ça faisait longtemps que j’en avais parlé ici !

le-maitre-des-tempetes-defis-fantastiquesAlors qu’un inédit en français produit par Le Grimoire et Gallimard, et bien d’autres projets liés présentés sur Ulule, devrait s’inviter sur les étagères des librairies courant novembre (Le Maître des Tempêtes, paru en anglais sous le titre Stormslayer en 2009).

Alors que plusieurs titres de Dave Morris sont actuellement réédités en anglais (et disponibles en numériques au format Kindle pour ceux de la série Virtual Reality, Destins chez nous) et que The Way of the Tiger a eu le droit à son projet Kickstarter pour une réédition en version “luxueuse” (encore 5 jours avant la fin).

Alors, donc, que l’actualité sur les LDVELH semble battre son plein (il suffit de jeter un œil au calendrier des sorties annoncées dans le dernier numéro de Fighting Fantazine), il serait temps de me consacrer à ce qui devrait occuper la majeure partie de mon temps libre (plutôt que ces interminables tergiversations sur une potentielle migration…) : mon propre projet de LDVLEH.

Où j’en suis depuis le temps ?

Pas beaucoup plus avancé au niveau de l’écriture, c’est un fait. Il faut dire que je poursuis ce qui constitue ma phase de documentation, fort agréable au demeurant puisque là elle consiste à jouer-lire le maximum de LDVELH ! Et surtout à varier les systèmes de règles utilisées et les approches scénaristiques (avec ou sans dés, en solo ou en équipe, OTP ou grande liberté d’action, quêtes uniques ou multiples, avec ou sans quêtes annexes…). Ce n’est pas la diversité qui manque, heureusement.

Les deux prochaines lectures seront d’ailleurs en VO avec Bloodbones (Le Pirate de l’Au-delà en français) et Howl of the Werewolf (La Nuit du Loup-Garou chez nous). Je dois reconnaitre que j’adore le travail accompli sur cette édition-ci, même si tous les titres ne sont pas disponibles (moins de la moitié des Fighting Fantasy + les 4 Sorcery !).

26_bloodbones  FFHowl

Deux idées de séries néanmoins qui s’installent solidement : Les Chroniques de Noghaard (retour aux sources !), qui proposera des aventures plus ou moins indépendantes dans mon univers fantasy de prédilection, et Moonless City, qui prendra pour cadre l’univers de fantasy cybernétique que vous avez pu rencontrer dans mes nouvelles An Anaon ou La Traque. Ce dernier univers connaitra d’ailleurs peut-être deux branches relativement dépendantes. Je ne perds pas non plus de vue l’idée d’une série dans l’univers de Par-delà l’océan, vraisemblablement avec Filhip Dothiriel (le père de Nickolah) comme héros. Là ça reste encore dans le flou.

J’espère débuter l’écriture à proprement parler d’une première aventure avant la fin de l’année, peut-être même dans les semaines qui viennent.

Nom de code : Eveil

C’est le premier projet qui s’est décidé à émerger en 2012. Ça fait un petit moment maintenant qu’il trotte dans ma tête celui-là, sous des formes diverses et variées. Mais aujourd’hui, il commence à prendre une tournure qui est celle que je veux vraiment lui donner.

Ce sera un roman. C’est décidé. J’ai déjà son prologue en tête, scène dantesque digne d’une superproduction au budget illimité. Attaquer fort. Ralentir un peu et lancer crescendo, ne jamais relâcher la pression.

La façon dont je vais structurer le récit se révèle peu à peu à moi. Au bout du chemin ? La mise en place de « ma propre » mythologie, celle qui débouchera sur tout ce qui fait le projet CF.

Reste à trouver qui seront les personnages emblématiques qui m’accompagneront le long de cette nouvelle aventure. Quelques idées, mais il y a là un gros travail à faire. Trouver un titre accrocheur. Préparer le pitch pour teaser  un peu.

Et puis commencer à l’écrire aussi…

La Traque

Un nouveau texte (écrit en 2009) à découvrir dès à présent sur Feedbooks et sur Atramenta : La Traque. Une nouvelle de cyber-fantasy qui introduit un futur personnage récurrent, Zalphée.

Dans les ombres de la Moonless City, Zalphée est en chasse. Elle traque un dénommé Jephte. Qui est-il ? Pourquoi un tel acharnement de la part de Zalphée ?

A lire et télécharger sur Feedbooks (ePUB, Kindle, PDF) ou sur Atramenta (ePUB, PDF, lecture en ligne).