Dragon Keeper : les 85 premières pages (en VO)

Opération promotionnelle de HarperCollins, qui nous livre le prologue, les trois premiers chapitres et le début du quatrième du nouveau cycle de Robin Hobb : The Rain Wild Chronicles. Les lecteurs anglophones pourront s’en régaler pour se faire une idée avant sa sortie officielle le 26 janvier !

Rappelons que ce diptyque est une sorte de suite des Aventuriers de la Mer (The Liveship Traders), cycle que j’avais adoré !

Publicités

2009 : pas de réel bilan

Je ne sacrifierai pas au classique bilan exhaustif des résolutions de l’an passé, parce que c’est vraiment le grand n’importe quoi au final pour tout ce qui touche à l’écriture… Hum hum…

Disons que j’ai participé à 9 AT sur les 10 planifiés, mais avec seulement deux nouveaux textes, un légèrement récrit et un autre poursuivi. Quelques Perles publiées au sein du Collectif Hydrae et 4 poèmes acceptés au cours de l’année, dont un publié sur support papier. Niveau nouvelles, c’est chou blanc en 2009. Pas une seule de rédigée en intégralité, pas une seule de retenue lors des AT. La cata !

Je me console avec une première participation au NaNoWriMo plutôt encourageante qui m’a permis de lancer mon projet 2010 en terme d’écriture : Passé en otage, texte de longueur indéterminée dans ce style cyber-fantasy que j’essaie de mettre en place.

La seule résolution que j’aie vraiment tenue, c’est de boucler Par-delà l’Océan avant la fin de l’hiver 2009. On pourrait se dire que c’est déjà pas mal.

Pour le restant, il reste du boulot pour remplir les objectifs que je m’étais fixés. Heureusement qu’au niveau perso, ça a pas mal bougé au niveau du projet de petit nid (faudra que je vous mette en ligne une ou deux photos du trou des fondations, actuellement sous la neige).

Ah si, j’oubliais, j’ai tenu la onzième résolution, imposée par Nimwendil : terminer The Liveship Traders, aka Les Aventuriers de la Mer.

Pour 2010, je ne me fixe qu’une seule résolution : écrire davantage ! Ce sera déjà bien suffisant comme défi !

Ship of Destiny (The Liveship Traders – 3)

Lecture de l’été, ce dernier tome de la trilogie de Robin Hobb (celle qui fut traduite en 9 tomes sous le titre Les Aventuriers de la Mer en VF). L’été précédent, c’est le second tome que je terminais, après que deux ans se soient écoulés depuis la première fois où je l’avais ouvert.

Là, il m’a fallu un simple mois pour venir à bout des 800 pages de la conclusion de cette formidable saga !

Là encore, pas évident de relater tout ce qui m’a enthousiasmé dans cette lecture sans spoiler l’intrigue des volumes précédents. Les relations entre personnages sont de plus en plus approfondies, les révélations sont nombreuses, et la convergence tant attendue tient toutes ses promesses. Peut-être la conclusion finale se révèle-t-elle trop hachée à mon goût, mais pas frustrante pour autant.

On continue à se passionner pour les destins des héros. Les évolutions des plus jeunes d’entre eux durant ce tome sont d’ailleurs parmi ce que le récit propose de plus intéressant. Les ouvertures pour d’éventuelles suites sont bienvenues. A ce propos, le dernier roman de Robin Hobb, Dragon Keeper, est le début d’un diptyque se déroulant dans le même univers, quelques temps plus tard si j’ai bien compris et où certains des personnages figureraient de nouveau, notamment le jeune Selden. Mais l’histoire se concentrerait sur de nouveaux personnages.

Si vous n’avez toujours pas lu ce cycle, je vous le conseille grandement ! Idéalement, il faudrait le lire entre les livres 6 et 7 de L’Assassin Royal (mais la lecture de cet autre excellent cycle de l’auteur n’est heureusement pas nécessaire à la compréhension des Aventuriers). C’est un bol d’air (marin) frais, qui vous dépaysera et vous emportera loin au large.