NaNo 2010

C’est décidé, je me lance à ma façon dans la course annuelle à la productivité littéraire : le NaNoWriMo (lien vers Twitter, le site officiel ayant un peu de mal en ce moment). A ma façon car je ne vais pas avoir le temps et la volonté nécessaire pour viser 50 000 mots (pour souvenir, l’an passé j’avais laborieusement atteint… euh c’est trop le bordel dans mes dossiers je retrouve plus la dernière version… mais j’avais dépassé 10 000 mots).

Pour cette session 2010, ce sera encore plus modeste car si je vise la barre des 50 000 ce sera pour le nombre signes (espace compris en prime…). Pas de centralisation sur un unique projet cette fois-ci, mais de la dispersion en regroupant le total écrit (vive la clarté de mes explications, parfois je me dis que je vais finir par ne plus me comprendre moi-même). Concrètement, ça veut dire avancer dans les aventures de Klarg et dans la Larme Noire et essayer d’entamer une nouvelle pour l’AT 19 de Nocturne. Bref, essayer de profiter du train en marche pour faire redémarrer une partie de mes projets.

Allez, je m’y mets, avec le chant 39 de la Geste : L’assaut insensé !

Publicités

Le retour de l’Aventure !

Oui, avec un grand A ! Vous avez bien lu.

Je viens de remettre en ligne l’intégralité des épisodes de la Larme Noire. Je me suis un peu remis de ma découverte de mai dernier et je peux au moins remettre ces articles-là en ligne. Je ne me suis pas encore décidé à ressortir du placard les poèmes. Peut-être y resteront-ils. Peut-être qu’un jour je me déciderai enfin à me sortir les doigts du c…, les mains des poches, pour enfin envisager la constitution d’un recueil à proposer à l’édition (compte d’auteur ou d’éditeur, tout dépendra du visage de l’édition poétique au moment où je me lancerai).

Pour le moment, je me réjouis de remettre à votre disposition la Larme Noire, et un nouvel épisode paraîtra ce week end ! Si c’est pas ça qu’on appelle le retour de l’Aventure !

8500 secs

Comme le dit la chanson si célèbre « C’est beaucoup mais c’est bien peu ».

Beaucoup puisque ce sont les premiers de 2010 (hum hum), et bien peu parce que mine de rien c’est assez ridicule (à peine deux pages). Mais il faut savoir s’en contenter quand on n’a rien écrit de l’année.

Certes, je ne m’y suis remis que depuis à peu près une semaine, mais il faut reconnaître que reprendre un récit abandonné depuis combien maintenant… Deux ans ? C’est pas si évident. Mes compagnons de route se montrent heureusement assez compréhensifs et ne me font pas sentir ma longue absence à leurs côtés. Et puis, je suis bien aidé par les changements de statut concernant certains personnages, qui permettent de les reprendre sur une base quelque peu renouvelée.

L’enchaînement des paragraphes est encore laborieux, mais le plaisir d’écrire est intact.

J’ai d’ailleurs noté deux appels à textes (plutôt orientés poésie) pour les prochains mois. Proposer un texte à chacun serait bien. Et puis, peut-être que je vais oser jeter un œil du côté des appels à nouvelles, histoire de voir si de ce côté je suis capable de me relancer également.

Just wait and see…

PS : aujourd’hui, première visite au Mont-Saint-Michel ! Future source d’inspiration  ?

Première relecture

Et voilà, j’ai enfin effectué la première relecture de ce que j’avais écrit lors du NaNo 2009, à savoir le début de Passé en otage, initialement destiné à être nouvelle, puis novella, et maintenant en passe de devenir offciellement un projet de premier roman. Je suis plutôt satisfait du résultat de ces premières pages, même si je sens trop que nombre de scènes sont trop brèves, mériteraient d’être développées pour gagner en intensité. En bref, il y a du potentiel et j’ai pleinement envie de l’exploiter ! Mais avant ça, je me verrai bien retourner faire une excursion en Noghaard, et redonner vie à Baldwulf et ses compagnons, histoire de voir où ils vont vouloir aller, à la suite de ce qui est déjà écrit…