Klarg le Troll se présente

Alors qu’en coulisses se finalise le prochain numéro du Codex Poeticus consacré à ce cher Troll, je lui laisse la parole (enfin je reprends son « interview » du 21 février 2006, déjà 7 ans…) pour qu’il se présente à vous. Histoire que vous fassiez déjà un peu connaissance.

Viens mon petit Klargounet, n’ait pas peur les gens ne vont pas te manger, n’oublie pas que c’est toi le troll !

Voilà, installe-toi confortablement devant le clavier. Oui, les touches servent à mettre les lettres (on n’est pas mal barré là quand même…). Tu es prêt à répondre aux questions ? Alors vas-y, lance-toi !!! (je tiens à faire une ultime précision, Klarg ne sait écrire qu’en quasi phonétique, veuillez donc excuser l’incorrection syntaxique de tout ce qui va suivre…)

– Qui suis-je ?
Je mapel Klarg, je sui un troll (sa je sé lékrir) pas trè kourageu… Ma moman me disé toujour : « T’es rien quin sale ramaci de morvedelf ! ». A chak foi sa me rendé trist… Paske moi je lémeu bokou ma moman ! Snif…

– Quel âge ai-je vraiment l’impression d’avoir ?
Moi je voudré toujour resté un bébé troll… Mais moman di toujour en me crian decu : « Soi un troll virille kom ton pair ! ». Mé moi je sé pas ce ke sa veu dir…

– Qui me connaît le mieux ?
Personn ! Jé po enkor dami… Snif…

– Je porte toujours ?
La poiss au zotre.

– La chose la plus importante de ma vie ?
Ma vie (sa je sé lékrir oci paske sé ékri o decu !).

– Ce que je fais toujours ?
Fuire kan jé peur !

– Je suis toujours le plus heureux quand ?
Jé kouru plu vitte ke le monstr !

– Le lundi matin vous pouvez me trouver…
Je kompran pas la kession. Cékoi lundi matin ?

– Mon moyen de transport favori.
La kata poulette de tonton Mufthakh ! Cé maran kan el menvoi en lair ! Hihihihi !

– Mes yeux sont…
Kom deufiantes o mille lieu dune fauss apurin (cé moman ki le di ! El é jenti avec moa ma moman !)

– L’objet que je préfère posséder
Lé dan de mon popa ke jé dan une bours au fon de ma poch. Cé mon seul sous venir de lui…

Merci Klarg pour ce portrait de toi !

Maintenant lâche ce clavier, lâche…

Me### mon doigt !

PAF !!!

Saleté de troll dég…

Hem hem ! Je crois qu’on va s’arrêter là pour aujourd’hui ! Retrouvez très bientôt Klarg pour la première saison de ses aventures !

Publicités

Quelques nouvelles de Klarg le Troll

Preuve que je suis à l’ouest niveau écriture, je ne me suis même pas réjouis ici de la parution prochaine de La Geste de Klarg le Troll chez le Collectif Hydrae. C’est une longue histoire que celle de cette publication si on y pense bien et je devrais revenir en partie dessus dans l’édito de ce hors-série du Codex Poeticus.

Nouvelle illustratrice à cette occasion. C’est Marine Karmowski (j’adore son style) qui réalise les diverses illustrations qui accompagneront certains des chants de cette première partie de la Geste. Le résultat est excellent pour ce que j’ai pu voir pour le moment et diverses versions sont en chantier (pdf A4, pdf format tablettes, et peut-être epub également). C’est aussi Marine qui va réaliser la maquette et croyez-moi, ça va dépoter dans les chaumières !

Plus d’infos sous peu, mais cette fois-ci c’est la bonne : Klarg va bientôt s’installer dans vos tablettes, liseuses et ordis ! 🙂

Klarg le Troll chez le Codex Poeticus

klarg-want-you2.jpg

Klarg le Troll déboule dans le Codex Poeticus et le Collectif Hydrae recherche un ou plusieurs illustrateurs pour illustrer la première saison de ses aventures poético-fantasystes.

Envie de vous faire une idée de ce à quoi vous attendre ? Découvrez dans ces pages le début de la saison 2 de la saga.

Pour vous renseigner et/ou participer, merci de joindre le Collectif via leur mail :
leshydres[@]gmail[.]com
ou sur le forum de travail :
phoenix.fr-bb.com

Je suis un âne

Franchement, attaquer le NaNo par un poème… Faut vraiment en avoir pas beaucoup dans la caboche quand même !

Bref… J’arrive péniblement à 70 mots et c’est par conséquent hyper motivant ! D’ailleurs on va se remonter le moral en comptant les caractères à la place (espaces comprises). Hum… 384… (aka même pas 1% du total visé). Va falloir changer de stratégie et conserver la suite de la Geste pour décembre. Du coup, je repasse en mode Larme Noire et je me remets au chapitre 10. Ce sera plus dans l’esprit du NaNo.

Qui a dit que j’étais un âne ?

Tiens, et puis je vais écouter Nim et travailler en distraction free mode (Q10 sous Windows, PyRoom sous Ubuntu, TxtPad Lite sous Android).

NaNo 2010

C’est décidé, je me lance à ma façon dans la course annuelle à la productivité littéraire : le NaNoWriMo (lien vers Twitter, le site officiel ayant un peu de mal en ce moment). A ma façon car je ne vais pas avoir le temps et la volonté nécessaire pour viser 50 000 mots (pour souvenir, l’an passé j’avais laborieusement atteint… euh c’est trop le bordel dans mes dossiers je retrouve plus la dernière version… mais j’avais dépassé 10 000 mots).

Pour cette session 2010, ce sera encore plus modeste car si je vise la barre des 50 000 ce sera pour le nombre signes (espace compris en prime…). Pas de centralisation sur un unique projet cette fois-ci, mais de la dispersion en regroupant le total écrit (vive la clarté de mes explications, parfois je me dis que je vais finir par ne plus me comprendre moi-même). Concrètement, ça veut dire avancer dans les aventures de Klarg et dans la Larme Noire et essayer d’entamer une nouvelle pour l’AT 19 de Nocturne. Bref, essayer de profiter du train en marche pour faire redémarrer une partie de mes projets.

Allez, je m’y mets, avec le chant 39 de la Geste : L’assaut insensé !

Bonne nouvelle !

De quoi se donner du baume au cœur en cette période de disette côté écriture puisque le premier numéro de la nouvelle formule des athématiques du Codex Poeticus sera consacré… à la première époque de la Geste de Klarg le Troll ! Le tout sera illustré par Chipsou. Je vous tiendrai au courant de la date de mise en ligne dès que possible !

Et pendant que je parle du Codex, j’en profite pour vous annoncer avec un peu de retard la sortie du troisième opus thématique : Prophéties enfouies. Pas de poème de votre serviteur dedans, mais j’ai eu l’occasion de passer du côté obscur des ATs en effectuant les sélections avec Alice et Phoenix/Anthony/Khellendros. Un numéro à découvrir de toute urgence !

En version PPS (28,5 Mo mais ça vaut le coup d’œil… et d’oreille)
http://www.divshare.com/download/10387824-463

En version PDF (2,8 Mo)
http://www.divshare.com/download/10387059-ad1