Le retour de Klarg le Troll > Jour 14 : La Geste de Klarg le Troll (Chant 38)

Et voilà, c’est le dernier jour de cette rétrospective de La Geste de Klarg le Troll.

Le dernier Chant à avoir été publié jusqu’à présent, en octobre 2010. Il y a une éternité. Demain je vous dévoilerai donc avec émotion la suite de cette saga, même s’il ne doit pas rester beaucoup des lecteurs qui l’avaient découverte en janvier 2006 (en fait, quand je vois mes stats, je me dis qu’il ne doit pas y avoir beaucoup de lecteurs tout court, mais qu’importe, Klarg est de retour dès demain et ça fait plaisir !).

Pour le dernier bonus, voici la version manuscrite du tout premier Chant (cliquez dessus pour l’afficher en plus grand) histoire de voir comment s’était passée son écriture en coulisses.

C’est parti pour le Chant 38, qui se clôturait il y a près de 8 ans sur un insoutenable cliffhanger…

 

Où l’on repart à l’Aventure…

 

La Geste de Klarg le Troll
Seconde Époque

Chant 38 : Quand on s’endort l’esprit pas clair…

 

Quand le jour se leva, tous quatre s’éveillèrent,
La flamme ravivée de leur motivation
Illuminant leurs yeux emplis d’obstination.
Leur bivouac se montra un parfait belvédère.

Improvisant de nuit, l’esprit un peu brumeux,
Un abri de fortune, ils n’avaient pas perçu
Les innombrables feux, les chants gras, issus
D’un campement pouilleux. Avec quel plan fumeux ?

À leurs pieds s’étendait ce qui fut une plaine.
Une jolie plaine, sans doute à l’herbe verte,
Désormais en travers, en large, en long couverte
D’orques trop silencieux, le regard plein de haine.

Les oreilles de Klarg de dépit retombèrent.
Vilo chargeait, prêt à grattouiller des lombaires.

21 & 24 octobre 2010
Publicités

Le retour de Klarg le Troll > Jour 13 : La Geste de Klarg le Troll (Chant 37)

En ce treizième jour de rétrospective, la tension commence à monter. Il ne reste en effet plus que ce Chant 37 et le suivant avant de vous dévoiler le dernier né de la Geste. Cela fait longtemps que je n’ai plus proposé un texte à la lecture (depuis le 22 juillet 2016 je crois et le 5e épisode du BDVELH), ça fait un peu bizarre de s’y remettre…

En bonus aujourd’hui, encore des gribouillis. Cette fois-ci, un Klarg en mode aubergiste qui m’avait servi d’avatar sur un forum que j’avais créé il y a quelques années. Je vous livre les versions « encrée » et colorée de cet avatar. L’occasion de voir une fois de plus, que la coloration ce n’est vraiment pas ma tasse de thé ! Ça pique un peu les yeux, mais le net devrait s’en remettre assez bien.

 

 

Où l’on s’extrait comme on peut de la mêlée et de l’arène…

La Geste de Klarg le Troll

Seconde Époque

Chant 37 : Retour à la… normale ?

 

Profitant du délire ambiant, de l’inconscience
Du sorcier, Myrtira saisit le paladin
Par le bras, tandis qu’il jetait, comme un boudin,
Klarg sur son épaule, décampant en urgence.

Secoué, le troll parut plus vert que de coutume.
Ses boyaux tinrent bon. L’instant aurait été
Mal choisi pour que son ventre joue l’entêté.
La jambe du mage pesait comme une enclume.

Pompon, empanaché de roux, marchait en tête,
Montrant les dents, grognant, ses petits poings serrés.
Nul n’aurait osé sur son chemin s’insérer.
Vite, ils purent prendre la poudre d’escampette.

La ville enfin au loin, Klarg, l’air d’un maquignon,
Lança en riant : « A la vantur cons pagnons ! »

 

24 juin 2007

 

Le retour de Klarg le Troll > Jour 12 : La Geste de Klarg le Troll (Chant 36)

Je parlais hier d’attente entre l’écriture des Chants de cette Seconde Époque de la Geste. On en a ici une bonne illustration. Trois mois après le Chant 35, le Chant 36 arrivait enfin. L’attente s’allongeait, et ce n’était malheureusement que le commencement comme vous l’aurez compris puisque l’on approche du fatidique Chant 38. Je l’avais posté le 27 avril 2007, quelques jours après l’avoir écrit. Je prenais un peu plus mon temps, moins dans le travail à flux tendu. Après tout, quand trois mois se sont écoulés, inutile de se presser.

En parlant d’illustration, j’avais aussi utilisé (avec son accord) ce cher Klarg pour accompagner les appels à textes que je relayais à une époque sur ce blog.

Sans plus tarder, voici le retour du Chant 36 !

 

Où l’on déguste une jambe de nécromant…

La Geste de Klarg le Troll
Seconde Époque

Chant 36 : Festin, panique et digestion

Le sort de Tartempion soudain interrompu,
Les zombies invoqués redevinrent poussière.
S’abandonnant à sa frénésie carnassière,
Klarg mangea la jambe sans en sembler repu.

La bouche écumante, les crocs couverts de sang,
Le troll furieux rugit, les mâchoires écartées,
La figure crispée, comme par la douleur heurtée.
Dans les gradins, quelqu’un poussa un cri glaçant.

Saisie d’effroi, la foule oublia la décence,
Cédant à la panique et s’élançant, intense,
Vers la piste, vers les sorties, se piétinant.

En bas, Klarg haletait comme s’il étouffait.
Le troll se détendit, brusquement satisfait,
En expulsant un rot immonde et détonnant.

23 avril 2007

 

Le retour de Klarg le Troll > Jour 11 : La Geste de Klarg le Troll (Chant 35)

Dans la vie de Klarg, il y a eu des pauses.

Parfois courtes (quelques semaines comme entre les Chants 34 et 35), parfois un peu plus longues (quelques mois) et la dernière en date qui s’étend depuis plus de 7 ans. Alors forcément, il y a eu un moment où ça s’est ressenti sur son caractère et ses pensées. Ce fut l’objet du gribouillis qui accompagne aujourd’hui le Chant 35, où la magie noire se déchaîne…

Qui dit Chant 35 dit que l’on se rapproche de l’instant où arrivera enfin de l’inédit (aka le Chant 39) ! Alors partons sans tarder affronter Tartempion le Nécromant…

 

 

Où la magie noire est à l’ œuvre…



La Geste de Klarg le Troll
Seconde Époque

Chant 35 : Le Maléfice de Tartempion



La terre se mit à trembler, se fissurant.
Des mottes craquelées surgissaient des bras d’os,
Suivis de cadavres, par un sombre négoce
Animés, affamés, suppliciés murmurant.

Tartempion jubilait, alors que ses zombies
S’extrayaient lentement hors du sol de l’arène.
Les vibrations enflaient, assommant de migraines
Vilo et la foule, secouant Klarg l’estourbi.

Rugissant comme un fou, Klarg soudain ranimé
Se jeta de nouveau sur la jambe du mage,
Refermant sa mâchoire avec force, carnage
Alors qu’il sectionnait le mollet abîmé.

S’il est bien une chose à savoir sur les trolls,
C’est que les réveiller vous coûte une guibolle.

 

26 janvier 2007

 

Le retour de Klarg le Troll > Jour 10 : La Geste de Klarg le Troll (Chant 34)

En ce dixième jour de rétrospective, nous (re)croisons la route d’un puissant nécromant au nom charmant : Tartempion. Quel maléfice lancera-t-il à nos héros…

En bonus gribouillé, une antique stèle exhumée par les meilleurs archéologues et représentant un certain Troll en tenue guerrière.

 

Où un paladin interroge un sorcier…



La Geste de Klarg le Troll
Seconde Époque

Chant 34 : Tartempion le Sorcier



Le mage mal en point et le troll assommé,
Vilo se retrouva seul au centre de la lice.
Timidement, la foule applaudit, sans délice,
Ne trouvant pas de meilleur guerrier à acclamer.

Le paladin sourit et salua, très fier.
Puis il se ressaisit, attrapa par le col
Le sorcier, lui flanqua deux terribles torgnoles
Et le maintint en l’air, de sa poigne de fer.

« Qui es-tu magicien ?

― Tremble pauvre mortel
Car je suis Tartempion, le puissant nécromant !
Tu ne peux rien contre ma magie !
― Boniment !

― D’ici peu, du troll tu contempleras la stèle. »

Le sorcier prononça alors son maléfice.
Vilo pâlit, venait le moment du sacrifice.

 

9 décembre 2006

 

Le retour de Klarg le Troll > Jour 9 : La Geste de Klarg le Troll (Chant 33)

Parmi ses apparitions gribouillées, Klarg était aussi venu fêter la nouvelle année avec nous en 2007.

Un détail amusant que j’ai pu remarquer au cours de cette rétrospective, la plupart des Chants de cette Seconde Époque ont été mis en ligne après 23h, preuve du travail d’écriture à flux tendu que j’exerçais à ce moment. À peine écrit, aussitôt posté. Certainement une évolution désormais, puisque je peux prendre le temps de laisser un peu reposer un texte destiné à ce blog avant de le mettre en ligne.

Idée qui me vient en tête au moment où j’écris ces lignes d’ailleurs : pourquoi ne pas proposer la Geste sur une plateforme de lecture comme Wattpad ? Si jamais vous avez un avis sur la question, n’hésitez pas à m’en faire part.

Aujourd’hui, c’est aussi le retour du Chant 33, publié pour la première fois le 7 novembre 2006, dans lequel notre Troll retrouve sa nature sauvage…

 

 

Où le sang coule…

 

La Geste de Klarg le Troll
Seconde Époque


Chant 33 : Sauvagerie

 

Le menton ruisselant d’une écume verdâtre,
Klarg grogna, menaçant, griffes et crocs dehors,
Bondit sur le mage, molestant son corps.
Le troll était furieux, le regard tel un âtre.

La foule excitée par la vue du sang versé
Scandait avec rage le nom de son champion,
Voulant la mise à mort du sorcier Tartempion.
Mâchoires écartées, Klarg allait l’exercer.

Un cri d’effroi monta dans les gradins, strident.
Vilo se tourna vers Myrtira, sidérée.
Elle pressa le preux d’agir sans différer.
Même Pompon Roux le suppliait, débordant.

Hardi, il se dressa, altier dans sa cuirasse,
Il abattit son poing sur la bête vorace.

7 novembre 2006

 

Le retour de Klarg le Troll > Jour 8 : La Geste de Klarg le Troll (Chant 32)

Suite de la rétrospective des aventures de Klarg le Troll, avec un autre gribouillis en bonus : encore un Klarg grimé en Père Nowell.

Et puis un Chant plein d’action pour accompagner cette journée de façon dynamique !

 

Où un paladin essaie de tenir son rang…

 

La Geste de Klarg le Troll
Seconde Époque

 

Chant 32 : À la rescousse !

 

Le paladin bondit par-dessus la tribune,
Dégainant son épée, bousculant l’assistance.
Il se prit les pieds dans la rampe, sans prestance,
S’étala, grotesque, dans la poussière brune.

Le fracas métallique accompagnant la chute
Du sauveur pathétique interrompit le mage
En pleine incantation, un sort de grand dommage
Qui devait achever le troll. Fin de la lutte.

Son instinct de survie reprenant le dessus,
Klarg profita de ce moment d’inattention
Pour croquer, affamé, avec délectation,
Goulu, dans le mollet mollasson et ossu.

Le mage, terrassé par la douleur tomba.
À l’état sauvage, le troll le surplomba.

24 octobre 2006

 

Le retour de Klarg le Troll > Jour 7 : La Geste de Klarg le Troll (Chant 31)

Au fil des années Klarg le Troll est apparu à plusieurs reprises sous la forme de petits gribouillis et dans les jours qui viennent, je vais accompagner les Chants de la Geste par quelques uns de ceux-ci. Attention les yeux, parce que ça pique un peu quand même !

On commence par notre Troll en version Père Noël, qui cette année-là se l’était joué façon L’Étrange Noël de Mr Klarg pour livrer les cadeaux aux enfants.

Et bien entendu, vous retrouverez ci-dessous le Chant 31, publié initialement le 20 octobre 2006.

 

Où l’adversaire de notre héros révèle sa vraie nature…

 

La Geste de Klarg le Troll
Seconde Époque

 

Chant 31 : Le géant magicien

 

 

Le colosse égrenait des syllabes affreuses,
D’une voix gutturale et puissante invoquait
Des forces malsaines. Klarg, au sol, suffoquait.
Une étreinte enserrait sa gorge douloureuse.

Le titan avançait et durcissait son ton.
Une force invisible écrasait contre terre
Le troll bien mal en point, peau criblée de cautère,
Prisonnier des anneaux d’un enflammé python.

Les contours du géant se troublait, déformés,
Son corps s’amenuisait, se tassait brusquement,
Se révélait, lançant un vil ricanement,
Vêtu d’une ample robe, un magicien pygmée.

Comprenant quel danger guettait notre héros,
Vilo se redressa ; ses yeux, deux braseros.

 

19-20 octobre 2006

 

Le retour de Klarg le Troll > Jour 6 : La Geste de Klarg le Troll (Chant 30)

Suite de la grande rétrospective des aventures de Klarg le Troll. En ce sixième jour, c’est au niveau du bandeau de menu que l’on trouvera une nouveauté avec l’accès direct aux deux Époques de la Geste.

C’est aussi le retour en ligne du sixième Chant de la Seconde Époque (et accessoirement le 1000e article actuellement en ligne sur le blog), initialement posté le 14 octobre 2006.

Où notre héros est enfin de retour ! Mais dans une situation fort délicate…

 

La Geste de Klarg le Troll
Seconde Époque

 

Chant 30 : En mauvaise posture…

 

Jeté à terre après ce plaquage enragé,
Klarg étouffait sous le poids de son adversaire.
Le titan sortit de sa poche une arme acère,
Discret, en menaça le nabot ravagé.

Le troll frappa le sol de sa petite pogne,
Il voulait que cesse ce combat inégal.
Réprimant, en larmes, son tremblement jugal,
Klarg s’attendait à ce que la lame le cogne.

Tout à ses geignements, les boyaux tiraillés
Par une intense angoisse, il s’oublia soudain.
L’odeur méphitique, remarquable dédain,
Monta jusqu’au colosse, aux naseaux tenaillés.

Reculant de trois pas, le géant soudain vert
Marmonna, révélant son vrai pouvoir, pervers.

 

14 octobre 2006

 

 

Le retour de Klarg le Troll > Jour 5 : La Geste de Klarg le Troll (Chant 29)

On poursuit la Seconde Époque de la Geste.

Vous aurez peut-être remarqué un léger changement dans le titre de cette rétrospective. Le point d’interrogation a disparu ! Ce qui signifie que le Chant 39 est bouclé pour être mis en ligne dès la fin de cette (re)découverte de la saga de Klarg le Troll. Maintenant je vais me lancer dans la foulée dans l’écriture du Chant 40.

Où notre héros doit combattre…

 

La Geste de Klarg le Troll
Seconde Époque

 

Chant 29 : Troll de combat

 

Tout flageolant, anxieux, visiblement fébrile,
Klarg déglutit, crispé, alors que le guerrier
Face à lui se mettait soudain à l’injurier.
Le troll pâlit, sentit comme un nœud au nombril.

Son solide adversaire attaqua violemment,
Fondant sur Klarg comme un massif ange funeste.
Notre héros mordit la poussière indigeste.
La foule sanguinaire applaudit bruyamment.

Le troll se releva, mû par son seul instinct.
Comme il savait si bien le faire, il prit la fuite,
Galopant dans l’arène et lançant la poursuite.
Le gladiateur poussa un juron indistinct.

Klarg perdait du terrain. Avec un rire hautain,
Son rival bondit et saisit le vert pantin.

 

3 juillet 2006