Mème de l’écriture n°15 : Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

La suite du mème de l’écriture !

Question du jour :

n°15 : Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

couv-dothiriel.jpg

Plus que toutes les autres questions jusqu’à présent, j’aimerais lire les réponses que les autres auteurs ont apportées à celle-ci. Il y a pour moi deux types de fanfics : celles écrites en hommage à l’œuvre d’un écrivain et celles qui surfent sur le succès d’un roman à l’univers plus ou moins original.

Soyons d’emblée honnête, je verrais vraiment d’un très mauvais œil l’écriture de fanfics destinées à un but commercial. Si moi-même je le faisais, j’aurais l’impression de piller le travail d’un autre et de m’approprier une partie non négligeable de son imaginaire et de son succès. Car après tout, créer un univers cohérent est si simple, autant exploiter ce qui existe déjà… Non, là franchement, je ne peux pas dire que j’apprécierais. A moins d’être moi-même à l’initiative du projet (ou mon éditeur moyennant mon accord… Comment ça je n’aurais rien à dire ?).

Après, des initiatives dans l’esprit de ce que peuvent proposer parfois les webzines (comme l’a fait Outremonde à deux reprises) ne me perturberaient pas autant. Que l’on écrive des histoires dans un univers de ma création ne me gênerait pas à trois conditions : l’attribution de paternité pour cet univers, l’absence de diffusion commerciale de la fanfiction et d’être prévenu de son existence (parce que mine de rien, ça doit être un plaisir de lire les histoires que les autres ont choisi de faire vivre à nos personnages, leur façon de revisiter des lieux qui nous semblent familiers). Finalement, un peu comme si l’univers passait ponctuellement en Creative Commons.

D’ailleurs, je pense que ce n’est pas pour rien si la seule vraie fanfiction que j’aie écrite le fut dans le cadre d’un concours lancé par l’éditeur des romans…

Voilà pour aujourd’hui.

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

Le tag mème permettra de toutes les retrouver facilement !

Mème de l’écriture n°14 : Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

La suite du mème de l’écriture !

Question du jour :

n°14 : Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

lancedragon02.jpg

Ce n’est pas l’envie qui m’a manqué. Après tout, mes premières histoires, sous forme de mini-BD muettes, étaient des fanfics de Jayce et les Conquérants de la Lumière que je réalisais à l’école maternelle. Puis d’autres mini-BD, fortement inspirées des DA qui ont bercé mon enfance (DBZ, Les Chevaliers du Zodiaque…).

Seulement, quand fut venue l’heure de prendre la plume pour écrire, je dois avouer avoir laissé les fanfics de côté. Pourquoi ? Sûrement par peur de ne pas maîtriser l’univers dans lequel je mettais les pieds. Il y a certes deux nouvelles à prendre en compte : Une histoire de… Kender ?, prenant place dans l’univers de Dragonlance et mettant en scène Tass et ses compagnons (à télécharger en PDF sur le blog ou en EPUB sur Feedbooks), et Mers Oniriques, voyage dans les Contrées du Rêve imaginées par Lovecraft (à lire dans le HS n°1 d’Outremonde).

Je ne dis pas que l’idée d’en écrire une autre ne m’effleurera pas l’esprit de nouveau, mais cette crainte de trahir l’esprit original des univers est très forte, peut-être trop. Et puis surtout, reste la question du fandom dans lequel se plonger, et là…

Voilà pour aujourd’hui.

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

Le tag mème permettra de toutes les retrouver facilement !