Pause à durée indéterminée

On le sentait venir. Les mises à jour n’étaient pas assez fréquentes, elles s’espaçaient peu à peu. Et depuis pratiquement deux mois, plus rien. Malgré un concept initial enthousiasmant pour les lecteurs comme pour moi, le BDVELH est en train de disparaître peu à peu dans les limbes du web. Un blog de plus qui n’aura pas tenu au temps.

Je ne suis pas en train de dire que je ferme la boutique pour cette expérience interactive. Du moins pas encore. Cependant, il est clair que le BDVELH entre dans une période de pause qui pourrait être longue, voire sonner son glas. Les lecteurs sont plus ou moins partis. Je les comprends, avec le rythme de publication, j’en aurais certainement fait autant. L’idée de départ était chouette, mais était-elle adaptée à ma façon d’écrire ? C’est l’écueil que j’aurais dû anticiper.

Il faut dire que j’ai souvent (re)découvert à mes dépens l’effet pernicieux de l’écriture « porte ouverte » (lire à ce sujet ce que Stephen King dit sur le fait de rester « porte fermée » comme impératif pour la rédaction de son premier jet dans l’excellent Écriture : Mémoires d’un métier). J’aurais là aussi dû sentir les difficultés qui se soulèveraient en cours de route.

Pour autant, je n’ai pas l’envie de laisser ce récit au point mort. Je vais donc reprendre son écriture d’ici peu, mais de façon plus « traditionnelle ». Je reviendrai peut-être vers la version en ligne à un moment donné, mais je préfère ne pas m’avancer à ce sujet pour l’instant.

Je remercie tous ceux qui ont suivi le début de cette aventure et qui l’ont fait vivre pendant quelques mois ! J’espère pouvoir proposer prochainement sa version complète.

Quant à ce blog-ci… la rentrée est un bon moment pour s’y remettre, non ?

Bilan de l’épisode 1 du BDVELH

Les votes se sont clos il y a environ 24h, après que 69 lecteurs aient fait leur choix pour la suite du BDVELH. Et le verdict…

episode1-resultat-vote

Et oui, ce que vous voyez sous le stylo, c’est le début de l’épisode 2, déjà sur le métier.

Je suis ravi (et même un peu surpris) de l’audience pour ce premier épisode, avec davantage de votes que lors du sondage de novembre pour choisir le thème de cette aventure (69 votants contre 52 à l’époque, sachant que cette fois-ci je n’ai pas voté moi aussi). Ça met un peu la pression pour la suite, mais les premiers retours donnent envie de poursuivre rapidement. Dans l’idéal, je me vois bien poster le second épisode d’ici mardi soir, avec des votes ouverts jusqu’au dimanche par exemple.

Pendant les deux premiers jours, je me suis demandé si j’avais bien fait de proposer un vote par simple clic plutôt qu’à travers les commentaires. Mais finalement, je me suis dit que c’était certainement le moyen le plus simple de m’assurer qu’il y aurait des votes. Vis les commentaires, cela aurait été plus contraignant pour les lecteurs-joueurs, et je suis sûr qu’il y aurait eu moins de participation.

L’étape suivante, c’est de conserver tous ces lecteurs-joueurs à l’épisode 2, et d’en trouver de nouveaux. Et trouver le rythme idéal entre l’écriture, la publication et temps où le sondage est ouvert. En cours de route, il y a aussi à gérer la difficulté de proposer régulièrement des illustrations pour les épisodes et pour ça aussi j’aimerais le faire moi-même (pour l’instant c’est le cas de la bannière et de l’illustration du premier épisode). L’illustration à la base, c’est pas trop mon truc quand même, et il ne faudrait pas que ça empiète de trop sur le processus d’écriture lui-même.

Bon, je vais me replonger dans cet épisode 2 pour au moins dépasser la première page du premier jet !

Une hirondelle ne fait pas…

le BDVELH !

Je sais, j’avais dit que je voulais le lancer au début du printemps (en même temps, il commence seulement donc même si je le faisais d’ici une quinzaine, je serais encore dans les clous, non ?), mais faut reconnaître que les dernières semaines (mois ?) ont été bien bien plus chargés au niveau pro et au niveau perso que je ne l’avais anticipé. Je suis resté tout le dernier mois le nez dans le guidon, à flux tendu pour le boulot, tout en gardant prioritairement de l’espace pour passer autant de temps que possible avec mon petit padawan.

« Et ton projet de blog dont on sera les héros dans tout ça ? », me direz-vous. Il est toujours en phase de maturation. J’avance tout doucement dans mes lectures et quelques idées qu’il faudrait que je note quelque part commence à émerger au fur et à mesure où j’ai l’esprit qui parvient à se focaliser de nouveau dessus.

A_Fire_upon_the_Deep_Vernor_VingeMa lecture du moment, toujours A Fire upon the Deep de Vernor Vinge, est vraisemblablement en train de changer pas mal de choses dans mon rapport durable à la littérature SF. Enfin ! serais-je tenter d’ajouter. J’ai déjà un début de brouillon d’article à ce sujet dans un coin de mon disque dur.

Le moment du grand départ est donc un peu différé, mais je garde bon espoir de ne le repousser que d’une durée raisonnable. J’avoue que je compte sur un flux moins tendu au niveau pro pour cela, mais vu comment j’ai mal anticipé les dernières semaines, il est certain qu’il va falloir m’organiser plus efficacement (je teste depuis quelques jours le bullet journal pour gérer le taf au niveau pro, on verra s’il y a un véritable gain de productivité). Mais une chose est sûre, vous embarquerez d’ici peu pour les confins de la galaxie.

To infinity… and beyond!

planete-essai1

 

There and back again…

Ouch ! Ça recommence à prendre la poussière par ici.

Déjà, une belle année 2016 à tous. Qu’elle rayonne de créativité, de découvertes et de choix de paragraphes heureux !

happy-new-year-2016

Pas de résolution ou de bilan ici, juste un court programme de mes projets pour 2016 :

  • Me remettre à écrire régulièrement, dans un premier temps ici via des chroniques de lecture par exemple, histoire de me dérouiller un peu le clavier après trop de temps d’inaction. Je pense que notamment je ne vais pas tarder à poser dans un article les diverses théories que j’ai en tête un mois après avoir vu Le Réveil de la Force.
  • Lancer le BDVELH au début du printemps au plus tard. Je suis toujours en phase de documentation pour le moment. Je viens de me lancer de A Fire Upon the Deep de Vernor Vinge, space opera ouvrant la trilogie Zones of Thought, et qui a obtenu le Prix Hugo en 1993 (sa suite A Deepness in the Sky l’obtiendra elle aussi en 2000). Je lis des articles sur la singularité technologique et sur les ordinateurs quantiques notamment. Je verrai ce qui va en ressortir dans les semaines qui viennent.
  • Tenir le rythme que je m’imposerai pour le BDVELH. Ce sera déjà bien !

Espérons que 2016 signera un retour gagnant sur le front de l’écriture !

there-and-back-again.jpg

Et l’Univers gagnant est…

Après 12 jours de lutte acharnée, dont une prolongation, vous avez décidé que l’univers dans lequel se tiendra Le BDVELH sera…

resultats-sondage-lebdvelh

heart-of-ice-megaraLa SF !

Pour être honnête, c’est un univers qui a de la chance car j’ai failli ne pas le mettre dans la liste du fait de n’avoir jamais vraiment écrit de texte de SF (à vrai dire, je n’en lis finalement pas tant que ça). Mais il faut croire que l’arrivée de l’Épisode VII donne envie de se lancer dedans !

Après tout, je suis le premier à déplorer qu’il n’y ait pas davantage de LDVELH de SF. C’est la remarque que je me faisais en terminant La Planète Rebelle l’an passé d’ailleurs. Et un de mes LDVELH préférés, l’excellent Heart of Ice/Cœur de Glace du non moins excellent Dave Morris, est de la SF post-apo (la couverture ci-contre est de Sébastien Brunet pour l’édition collector publiée par Megara Entertainment cette année).

Maintenant à moi de plancher sans trop tarder sur les grandes lignes d’un scénario, trouver un design sur WP.com qui fasse un peu SF (sinon faudra que je m’installe un WP auto-hébergé sur un bon vieux compte Free) et on pourra débuter l’aventure tous ensemble ! Merci à tous d’avoir voté aussi nombreux, c’est encourageant quant à l’audience potentielle de ce projet !

 

Le BDVELH : CeSeraKoiDon ?

Je l’évoquais il y a une dizaine de jours, j’ai envie de me lancer dans un nouveau projet d’écriture. Il fallait pour cela qu’il réponde à plusieurs impératifs :

  • déjà, me permettre de reprendre contact avec l’écriture, contact qui s’est amenuisé progressivement avant de devenir inexistant au cours des 12 derniers mois ;
  • me pousser à ce que ce retour à l’écriture s’accompagne d’un minimum de régularité et de spontanéité ;
  • être en lien avec les LDVELH mais sans que m’enferme dans un projet d’une ampleur si considérable qu’elle finisse par l’étouffer.

J’ai repensé à l’époque où je tenais plusieurs blogs, dont un intitulé Esquisses Littéraires, dans lequel j’écrivais des récits dont je postais au jour le jour les avancées. Les lecteurs y ont par exemple découvert en temps réel la nouvelle An Anaon au fil de son écriture.

Et puis, ces dernières semaines, j’ai découvert sur Facebook La Geste, une BD en ligne proposée par Marc-Henry Debidour où le héros explore un donjon aux pièges multiples. Et ce sont les lecteurs qui décident du destin du héros en votant entre les alternatives proposées. Je me suis vite pris au jeu et j’avoue attendre désormais chaque nouvelle planche avec une certaine impatience (n’hésitez pas à vous inscrire à la page si vous avez un compte sur FB ou à suivre les avancées de l’aventure sur le blog de Marc-Henry).

IMG_20131101_145523Tout ceci a fait écho à un projet qui me trottait en tête depuis pas mal de temps déjà mais pour lequel je n’arrivais pas à me décider quant à la forme que je souhaitais lui donner. En mettant dans le shaker de l’inspiration les ingrédients ci-dessus, le BDVELH est né.

Ceux qui sont allés faire un tour sur le blog dédié l’ont certainement remarqué, Le BDVELH signifie Le Blog Dont VOUS Êtes Les Héros. Oui LES Héros. Puisque c’est vous qui voterez pour donner une suite à l’aventure que je vous proposerai d’ici peu.

Et d’ailleurs, ça commence dès maintenant puisque je vous offre la possibilité de voter pour l’univers dans lequel se déroulera l’aventure ! Les votes sont ouverts jusqu’au mercredi 25 novembre.

Une seule phrase à retenir pour 2014

Pas de bonnes résolutions que je ne tiendrai vraisemblablement qu’à moitié au mieux, ni de to-do-list-de-la-mort dont je ne bifferai que trois lignes dans l’année, pas d’objectif clairement formulé non plus pour 2014 (même si vous vous doutez que mon LDVELH est LA priorité).

Juste retenir une phrase de Syven et l’appliquer chaque jour de cette année :