Mème de l’écriture n°3 : Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

Suite du mème de l’écriture…

Question du jour :

n°3 : Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

meme03.jpg

Café, thé, tisane, déca. Selon l’humeur, le moment de la journée ou l’état de mon estomac (actuellement ravagé par des tsunamis d’acide gastrique à force d’ingurgiter le café par litres…). La tasse est remplie avant de commencer à écrire souvent, connait quelques remplissages supplémentaires en cours de route. Naturellement, l’impact négatif est le nombre de pauses entre les préparations/remplissages, et les moments de vidange inévitables par la suite… Mais je ne peux que rarement écrire sans un bon mug chaud à portée de main !

Photo par Sacha-San

Voilà pour aujourd’hui.

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure

Publicités

Mème de l’écriture n°2 : Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

Suite du mème de l’écriture…

Question du jour :

n°2 : Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

meme02.jpg

Je ne m’étais jamais posé la question, c’est l’occasion de le faire.

Le registre de l’horreur me plait bien. Dire que je suis à l’aise avec serait présomptueux, mais j’affectionne particulièrement les ambiances sombres, où évoluent des personnages relativement torturés. Une petite dose de mélancolie glissée dans le récit, et je suis en plein dans un registre que j’apprécie.

Je me suis aussi essayé à l’humour, que ce soit à travers La Geste de Klarg le Troll ou La Compagnie des Bras Cassés. C’est certes amusant à écrire, mais ce n’est pas dans ce cadre que je me sens le plus à l’aise. Trouver des blagues (subtiles) qui ne tombent pas à l’eau est un art que je suis très loin de maîtriser.

Là où je suis le plus à l’aise malgré tout, c’est dans un registre grandiloquent, épique, où fleurissent l’hyperbole et toutes les exagérations imaginables. Le spectaculaire exubérant ne m’effraie pas, employer un vocabulaire rare non plus, malgré le risque d’y perdre certains lecteurs.

Mais j’aspire à une écriture plus simple, plus directe, plus en lien avec des récits moins épiques, moins « spectaculaires » que ceux que j’ai pu écrire en fantasy pure. L’orientation cyber-fantasy de mes futurs textes ne s’y prête pas et, de toute façon, je fais moins corps aujourd’hui avec ce registre excessif qui fut un peu la marque de fabrique de mes récits d’une certaine époque. Le virage s’amorçait déjà avec An Anaon, récit plus nerveux, avec moins d’envolée lyrique, même si l’aspect épique restait présent, mais de façon moins systématique. Il suffit de voir comment s’envole la moindre description dans La Larme Noire pour se rendre compte de l’excès dans lequel j’étais tombé. Mais j’anticipe déjà sur la question 13, qui traite des tics d’écriture…

Voilà pour aujourd’hui.

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure

Mème de l’écriture n°1 : Qu’écrivez-vous en ce moment ?

Je l’ai vu sur plusieurs blogs ces derniers temps, le mème de l’écriture initié par Gabytrompelamort le mois dernier. Le principe est simple : répondre à une question par jour (je ne dis pas que vais réussir à le faire avec une telle régularité, mais je vais me l’imposer quand même), ici sur le thème de l’écriture.

Question du jour :

n°1 : Qu’écrivez-vous en ce moment

ecrire.jpg

Vaste question pour se lancer… Surtout qu’en ce moment, c’est un bref moment de pause après avoir posé les dernières scènes de La Larme Noire. Beaucoup d’énergie pour les écrire, même si ça s’est fait en deux nuits d’écriture. Bref… Je vais trop revenir là-dessus.

Pour répondre vraiment à la question, en ce moment, je vais me lancer dans l’écriture de deux nouvelles. L’une d’elle a déjà un titre (La convivialité des Dragons) et se rapportera à mon projet de cyber-fantasy, le Projet CF. La seconde n’a pas de titre pour le moment. Elle sera destinée à l’appel à textes Les Celtes dans l’Espace lancé par le Collectif Hydrae.

J’ai aussi dans l’esprit une nouvelle, toujours liée au Projet CF. Elle fera le pont entre Les Chroniques de Noghaard et Noghaard : Rebooted, histoire de poser la transition qui m’a fait choisir ce nouveau nom pour le blog.

Et puis, si j’en trouve le temps, j’ai toujours Passé en otage sur le feu, novella/roman de cyber-fantasy là aussi. Ce projet-là, tout comme En mémoire de Kinu, resté pour le moment dans les tiroirs, j’y tiens particulièrement et j’ai envie de lui donner les moyens des ambitions que j’ai pour lui. Mais avant cela, je dois explorer cet univers enocre tout nouveau pour moi, où elfes, dragons et orques côtoient la haute technologie et les trusts tentaculaires.

Voilà pour aujourd’hui.

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure