Mème de l’écriture n°22 et n°23

Aujourd’hui, deux questions du mème de l’écriture pour le prix d’une !

n°22 : L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

Je passe la main, pas vraiment de lieu extraordinaire en l’occurrence… Au boulot, dans la voiture (à une époque j’emportais un dictaphone pour prendre des notes dans les bouchons), sous la douche, au petit coin, bref rien de bien palpitant.

Alors passons directement à la deuxième question :

n°23 : Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

enfants_citrouille.JPG

Là, il y en a des choses à dire ! Il faut distinguer deux cas de figure.

Déjà, si l’inspiration est vraiment là, j’ai plutôt tendance à laisser les mots se dérouler d’eux-mêmes. Souvent je suis assez content du résultat après coup d’ailleurs. Rarement, dans cette situation, je reviens en arrière pour corriger une phrase. Sauf si j’ai conscience d’une répétition bien lourde, ou d’une formulation qui ne passe pas.

Si au contraire l’inspiration n’est pas tout à fait omniprésente, qu’elle me laisse le temps de réfléchir, c’est plutôt en amont que je vais construire la phrase et ne la poser sur le papier qu’une fois qu’elle me plaira. Ou la réécrire plusieurs fois, sans avancer dans le récit pour autant. Quand j’écris des poèmes, le travail immédiat en cours d’écriture est naturellement plus présent aussi (voir la photo ci-dessus).

Globalement, donc, je ne reviens que rarement sur mes phrases lorsque j’écris.

Et voilà pour aujourd’hui.

L’intégralité du mème de l’écriture, c’est dans la catégorie associée : Mème de l’écriture, édition 2011.

Mème de l’écriture n°21 : Synopsis et Cie

Le mème de l’écriture, saison 2011, ça continue !

Question du jour :

n°21 : Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

meme21.jpg

Tout planifier avant l’écriture, jusqu’à présent je n’ai jamais su le faire. Non pas que l’idée me déplaise, mais je sais bien que je ne parviendrai pas à me tenir à ce planning anticipé. Pour la même raison, je n’ai pour le moment pas écrit un seul récit où un synopsis quasi complet avait été réalisé au préalable.

Par contre, il m’arrive d’écrire des mini-synopsis, rarement détaillés, quand je bloque pendant trop longtemps sur un passage. Souvent, ils correspondent à des demi-chapitres et n’en tracent que les très grandes lignes. Par exemple, pour conclure la Larme Noire, c’est l’écriture d’un court plan de ce que je voulais mettre qui m’a offert un fil rouge tout fin, mais suffisant pour me sortir de l’impasse et reprendre de la vitesse. Une fois ces quelques idées en place, plus rien n’a pu m’arrêter jusqu’au mot FIN.

Certes, ces moments sont rares et la plupart du temps, je pars bille en tête, en m’exposant à la panne sèche en cours d’écriture (et elle est un peu trop fréquente comme vous le savez). Mais parfois, les personnages se montrent coopératifs et me montrent eux-mêmes la voie à suivre pour les guider au travers de leurs aventures. 

Forcément, à chaque fois que je me retrouve face à ma page obstinément blanche en plein milieu d’un récit, vous vous imaginez bien que je me balance du « plus jamais ça », que je me montre plein de bonnes résolutions, prêt à passer autant de temps à rédiger le synopsis, les fiches de personnages, à me documenter et à brainstormer jusqu’à en avoir les neurones qui saignent et me supplient d’abréger leurs souffrances. Et bien sûr, à la première occasion je retombe dans le même piège. L’inspiration est parfois trop forte, et trop fébrile en même temps. La peur de la voir s’échapper est sûrement la cause numéro 1 de mon absence de rigueur en matière de préparation du récit à écrire.

Et de votre côté, synopsis ou pas ?

La photo, elle, elle vient de là. Il paraîtrait que cette route ne finirait pas en cul-de-sac au bout du compte…

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

Le tag mème permettra de toutes les retrouver facilement ! Et encore mieux : la catégorie Mème de l’écriture 2011 !

Mème de l’écriture n°20 : Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

Le mème de l’écriture, saison 2011, épisode 20 !

Question du jour :

n°20 : Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

_lancedragon01.png

Il y a plusieurs façons de considérer cette question, plusieurs points de vue à prendre en compte.

L’aspect le plus évident à aborder pour moi, c’est la façon dont mes lectures peuvent m’inspirer. L’éclat de Miriel Ithil / La Larme Noire a été débuté originellement pour combler un double manque (pas forcément réussi au final). Je venais de finir ma lecture des Chroniques de Lancedragon (les trois premiers tomes de cette saga), et celle du Seigneur des Anneaux restait encore très fraîche dans ma mémoire. De la première, il me restait un sentiment de vide dans la psychologie des personnages, qui j’aurais souhaitée plus poussée. De la seconde, c’était la frustration de ne pas avoir aperçu la moindre écaille de dragon qui prédominait.

J’avais donc voulu écrire un récit qui s’attarderait sur ces deux points. Bon, faut reconnaître que vu comme ça, le résultat est plutôt décevant, surtout en ce qui concerne la psychologie des personnages…

L’autre aspect à prendre en compte, c’est l’influence stylistique indéniable que peuvent avoir mes lectures. Non pas m’inspirer, singer, le style de l’auteur que je viens de lire (même si Lovecraft m’a quelque peu marqué au fer rouge), mais tirer des enseignements des points forts (et faibles quand il y en a) de ce que j’ai pu lire. Faire des ajustements sur mon propre style, au regard de ce que j’ai pu remarquer au gré de mes lectures.

Naturellement, les diverses bêta-lectures que je peux faire sont une solide influence en la matière.

Parfois, ça peut être simplement la forme d’un récit qui me plait et me donne envie d’écrire un texte qui reproduirait une forme proche.

Sans parler des lectures d’articles qui peuvent faire naître un embryon d’idée, souvent avortée, mais parfois développée.

Bref, diverses possibilités qu’ont mes lectures pour influencer mon écriture.

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

Le tag mème permettra de toutes les retrouver facilement ! Et encore mieux : la catégorie Mème de l’écriture 2011 !

Mème de l’écriture n°19 : Pouvez-vous écrire partout ?

La suite du mème de l’écriture !

Question du jour :

n°19 : Pouvez-vous écrire partout ?

nickolah002.jpg

Photo prise lors de la rédaction de Par-delà l’Océan

Plus encore que pouvoir, c’est presque pour moi une nécessité que d’être capable d’écrire n’importe où. D’ailleurs, si je reprends pour exemple l’historique d’écriture de Par-delà l’Océan, les dix épisodes ont été écrits dans divers lieux : chez moi, dans la voiture, à la plage, dans un bar, dans divers Mc Do, chez les parents de Dame Winifred, à l’hôtel, pendant les pauses au boulot, bref partout.

Pour l’anecdote, il m’est même arrivé d’écrire un poème (Mon Royaume) en live lors d’une réunion avec des amis ou encore en pleine partie de jeu de rôle (Âme pervertie qui erre dans les ténèbres… ou encore Âme crépusculaire), en cours également et même sur un coin de nappe pendant un anniversaire.

D’ailleurs, il est même bon pour moi d’écrire ailleurs que dans le confort douillet de mon chez moi. Se couper totalement des distractions potentielles demande un sacré effort, que je ne parviens pas toujours (pas très souvent en fait) à réaliser. Ce qui est d’autant plus que je n’écris jamais mieux qu’avec un simple stylo et du papier, de façon totalement déconnectée. Pourtant, c’est plus fort que moi, il faut systématiquement que j’essaie de débuter mes textes sur un clavier. Sans parler des mille et une choses à faire quand on est chez soi (comme se rendre compte que l’on voulait lancer une machine et qu’elle n’est toujours pas remplie…).

Heureusement, je ne sors presque jamais sans mon bon vieil eeePc (3 ans déjà depuis quelques jours) ou un Moleskine, compagnons précieux qui souvent coexistent dans mon sac.

Dire qu’avec tout ça, je n’écris pas partout où je vais finalement… Y a encore des améliorations à faire !

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

Le tag mème permettra de toutes les retrouver facilement ! Et encore mieux : la catégorie Mème de l’écriture 2011 !

Mème de l’écriture n°18 : Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

La suite du mème de l’écriture !

Question du jour :

n°18 : Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

Oh que oui ! Pas besoin de style musical particulier pour me mettre à écrire, mais il m’est rare de ne pas avoir de musique en fond sonore lorsque je planche sur un texte. Metal, classique, BOF, chanson française, pop rock, tout y passe sans réelle distinction.

Ce n’est pas forcément la nécessité de créer une ambiance spécifique, en lien avec celle à transcrire dans le récit, mais plutôt celle de se couper un peu des distractions extérieures.

La musique n’est donc pas spécifiquement source d’inspiration pour moi. Elle m’est cependant indispensable, surtout lorsque je n’écris pas « à domicile ».

Mais ça, ce sera le programme de la prochaine question !

Voilà pour aujourd’hui.

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

Le tag mème permettra de toutes les retrouver facilement ! Et encore mieux : la catégorie Mème de l’écriture 2011 !

Mème de l’écriture n°17 : Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

La suite du mème de l’écriture !

Question du jour :

n°17 : Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

Réponse ultra brève aujourd’hui, puisque je n’en ai pas. Pourquoi ? Certainement parce que mon rythme d’écriture est trop lent, parce que je n’ai pas de texte finalisé à proposer, ou tout bêtement parce que je ne suis pas moi-même bêta-lecteur « attitré ». Malgré tout, il fut un golden age où je ne fus pas loin d’en avoir, et puis ma production s’est grandement ralentie, laissant mon lectorat naissant voguer vers d’autres occupations (et ils ont eu bien raison).

Voilà pour aujourd’hui (et c’était terriblement passionnant…).

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

Le tag mème permettra de toutes les retrouver facilement ! Et encore mieux : la catégorie Mème de l’écriture 2011 !

Mème de l’écriture n°16 : Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

La suite du mème de l’écriture !

Question du jour :

n°16 : Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

nickolah002.jpg

Par la force des choses, je me retrouve souvent avec plusieurs textes en cours. Et en même temps, comme évoqué ici, je ne suis jamais aussi peu efficace que lorsque j’essaie de mener deux projets de front. Juste parce que je n’aime pas définir de priorité entre deux choses qui me tiennent à cœur. Idem pour les textes. Les moments où je m’en suis le mieux sorti étaient ceux où je me focalisais sur un seul texte à la fois. Certes, il y a toujours eu L’éclat de Miriel Ithil/La Larme Noire qui sommeillait en toile de fond et qui souvent me ralentissait. L’envie de m’y replonger, ou plutôt la nécessité impérieuse de la faire, a ruiné pas mal d’efforts sur certains textes (Passé en otage est un bel exemple en la matière).

Je pense cependant que le fait de me plonger pour cette année uniquement dans l’écriture de nouvelles, toutes ancrées dans le même univers, pourrait changer la donne. Le but étant d’approfondir certains aspects de celui-ci, mener plusieurs récits de front devrait être facilité, les éléments développés dans un texte s’avérant ainsi potentiellement utilisables dans un autre. Il faudra juste que je ne m’éparpille pas de trop en cours de route…

Voilà pour aujourd’hui.

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

Le tag mème permettra de toutes les retrouver facilement ! Et encore mieux : la catégorie Mème de l’écriture 2011 !

Mème de l’écriture n°15 : Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

La suite du mème de l’écriture !

Question du jour :

n°15 : Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

couv-dothiriel.jpg

Plus que toutes les autres questions jusqu’à présent, j’aimerais lire les réponses que les autres auteurs ont apportées à celle-ci. Il y a pour moi deux types de fanfics : celles écrites en hommage à l’œuvre d’un écrivain et celles qui surfent sur le succès d’un roman à l’univers plus ou moins original.

Soyons d’emblée honnête, je verrais vraiment d’un très mauvais œil l’écriture de fanfics destinées à un but commercial. Si moi-même je le faisais, j’aurais l’impression de piller le travail d’un autre et de m’approprier une partie non négligeable de son imaginaire et de son succès. Car après tout, créer un univers cohérent est si simple, autant exploiter ce qui existe déjà… Non, là franchement, je ne peux pas dire que j’apprécierais. A moins d’être moi-même à l’initiative du projet (ou mon éditeur moyennant mon accord… Comment ça je n’aurais rien à dire ?).

Après, des initiatives dans l’esprit de ce que peuvent proposer parfois les webzines (comme l’a fait Outremonde à deux reprises) ne me perturberaient pas autant. Que l’on écrive des histoires dans un univers de ma création ne me gênerait pas à trois conditions : l’attribution de paternité pour cet univers, l’absence de diffusion commerciale de la fanfiction et d’être prévenu de son existence (parce que mine de rien, ça doit être un plaisir de lire les histoires que les autres ont choisi de faire vivre à nos personnages, leur façon de revisiter des lieux qui nous semblent familiers). Finalement, un peu comme si l’univers passait ponctuellement en Creative Commons.

D’ailleurs, je pense que ce n’est pas pour rien si la seule vraie fanfiction que j’aie écrite le fut dans le cadre d’un concours lancé par l’éditeur des romans…

Voilà pour aujourd’hui.

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

Le tag mème permettra de toutes les retrouver facilement !

Mème de l’écriture n°14 : Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

La suite du mème de l’écriture !

Question du jour :

n°14 : Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

lancedragon02.jpg

Ce n’est pas l’envie qui m’a manqué. Après tout, mes premières histoires, sous forme de mini-BD muettes, étaient des fanfics de Jayce et les Conquérants de la Lumière que je réalisais à l’école maternelle. Puis d’autres mini-BD, fortement inspirées des DA qui ont bercé mon enfance (DBZ, Les Chevaliers du Zodiaque…).

Seulement, quand fut venue l’heure de prendre la plume pour écrire, je dois avouer avoir laissé les fanfics de côté. Pourquoi ? Sûrement par peur de ne pas maîtriser l’univers dans lequel je mettais les pieds. Il y a certes deux nouvelles à prendre en compte : Une histoire de… Kender ?, prenant place dans l’univers de Dragonlance et mettant en scène Tass et ses compagnons (à télécharger en PDF sur le blog ou en EPUB sur Feedbooks), et Mers Oniriques, voyage dans les Contrées du Rêve imaginées par Lovecraft (à lire dans le HS n°1 d’Outremonde).

Je ne dis pas que l’idée d’en écrire une autre ne m’effleurera pas l’esprit de nouveau, mais cette crainte de trahir l’esprit original des univers est très forte, peut-être trop. Et puis surtout, reste la question du fandom dans lequel se plonger, et là…

Voilà pour aujourd’hui.

Il y aura 31 questions en tout, selon la liste suivante :

01. Qu’écrivez-vous en ce moment ?

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ?

03. Thé, café, jus d’orange, de carotte, chocolat chaud… buvez-vous quand vous écrivez ?

04. Vers quel genre de récit (imaginaire, polar, épistolaire) vous tournez-vous le plus naturellement, lorsqu’une idée vous vient ?

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

06. À quelle vitesse écrivez-vous ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

08. Papier-stylo ou Word-clavier ?

09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production écrite ?

10. Que corrigez-vous en ce moment ?

11. En tant qu’auteur (et non lecteur), préférez-vous écrire des nouvelles ou bien des romans ?

12. Avez-vous des épiphanies créatives ?

13. La question maudite : et vos tics d’écriture, pouvez-vous nous en parler ?

14. Êtes-vous auteur de fanfictions ? Si oui, quels fandoms ? Si non, pourquoi ?

15. Si l’un de vos textes venait à être publié, et à avoir un succès fou, verriez-vous les fanfictions inspirées de votre récit d’un bon œil ?

16. Pouvez-vous écrire plusieurs textes à la fois ?

17. Avez-vous des bêta-lecteurs « attitrés » ?

18. Lorsque vous écrivez, écoutez-vous de la musique ?

19. Pouvez-vous écrire partout ?

20. Est-ce que vos lectures influencent votre manière d’écrire ?

21. Êtes-vous du genre à partir d’une idée, écrire, et prévoir le scénario en chemin, ou à tout planifier avant de commencer l’écriture, même si par la suite vous devez dévier de votre synopsis ?

22. L’endroit le plus insolite où vous avez eu une idée géniale qu’il vous était impossible de noter ?

23. Lorsque vous écrivez, revenez-vous sur vos phrases pour les corriger au fur et à mesure, ou êtes-vous plutôt du genre à ne pas revenir en arrière tant que l’inspiration est là ?

24. Écrivez vous « porte ouverte » (en montrant tout au fur et à mesure à vos lecteurs), ou « porte fermée » (en ne montrant rien tant que le point final n’a pas été posé, et la relecture effectuée) ?

25. Avez-vous un planning d’écriture où vous échelonnez votre production à venir ?

26. En moyenne, combien de fois revenez-vous sur un texte pour le corriger ?

27. Avez-vous déjà participé à un NaNoWriMo (www.nanowrimo.org) ?

28. Parlez-vous de ce que vous écrivez à vos proches et amis non écrivant ?

29. Bêta-lisez-vous ? Si oui, cela influence-t-il votre manière d’écrire ? Si non, pourquoi ?

30. Quel a été votre premier texte abouti ?

31. Qu’écrivez-vous en ce moment ? (c’est la même question que la 01, mais votre réponse est peut-être différente…)

Le tag mème permettra de toutes les retrouver facilement !