Jour d’indépendance

Depuis quelques mois, plusieurs idées avant de me relancer dans l’écriture me sont venues. Le première, je l’ai mise en application il y a peu en laissant de côté mon nom de plume au profit de mon vrai nom pour signer mes futures (j’espère) publications. Cela reste toujours une décision sur laquelle je pense écrirePoursuivre la lecture de « Jour d’indépendance »

Et Nicolas B. Wulf s’éclipsa…

C’était il y a deux semaines. Et autant ne pas attendre le premier avril pour en parler ici… Bascule officielle. Farewell Nicolas B. Wulf. Welcome to Nicolas Ferreira, alias @ni_ferr ! — Nicolas Ferreira (@ni_ferr) 17 mars 2017 Et voilà, ça faisait longtemps que ça couvait en moi. Désormais, j’avancerai à « visage découvert » et publieraiPoursuivre la lecture de « Et Nicolas B. Wulf s’éclipsa… »

Restons groupés

Dans les jours qui viennent, je vais procéder à la fusion de blog-ci avec celui du BDVELH, ce que j’aurais dû faire d’emblée. Je viens également d’effacer plusieurs blogs WordPress que j’avais créés au fil du temps histoire de réserver leurs adresses, mais que je n’avais jamais exploités finalement : un pour chacun de mesPoursuivre la lecture de « Restons groupés »

Le retour du Jeudi

Ça faisait longtemps, non ? Il était temps de donner quelques nouvelles de tout ce qui s’est passé depuis un an. Niveau écriture, vous vous en doutez, ce fut le néant absolu sinon vous auriez lu ici tout ce qui se serait passé. Cependant, contrairement à mes autres périodes d’absence créative, je n’ai pas l’impressionPoursuivre la lecture de « Le retour du Jeudi »

[concours] 2 ans du blog et presque 10 000 vues : vous êtes à l’honneur !

Initialement publié sur Something in ze Rain :
Déjà deux ans. Cela fait déjà deux ans que ce blog existe, que vous venez y lire mes petits textes, réagir, proposer de nouvelles idées, partager et aimer les mots, le sens qu’ils ont. En deux ans, le blog a attiré près de 10 000 lecteurs et le…

Un blog à la dérive ?

Mais non, rassurez-vous ! Juste un maître des lieux un peu pris par sa vie pro et qui n’a plus trop le loisir de se consacrer à l’écriture et à la lecture (je parviens juste à me forcer de trouver le temps pour continuer de lire A Feast for Crows car parmi les nécessités pro,  j’aiPoursuivre la lecture de « Un blog à la dérive ? »