Choisir sa chaise

Depuis deux bonnes années, je suis le cul entre deux chaises. La première est celle sur laquelle est gravé, d’une belle écriture calligraphique, « Écrire un roman ». Sur la seconde, les mots « Préparer un concours » sont formés, concours destiné à la promotion là où je bosse et pas possible à décrocher sans un minimum de préparation. Et depuis deux ans, je veux porter les deux casquettes simultanément. Du coup, je n’aborde aucun des deux projets, toujours à hésiter pour savoir vers lequel je vais me tourner à un instant donné.

Alors, sachant que l’époque est plus propice aux résolutions que le nouvel an, la mienne est prise. Désormais, il faut que je me considère comme nouvelliste, enfiler de nouveau mes habits de Maître Barde, oublier temporairement l’ambition d’écrire un roman, et me consacrer avant tout à ce concours. J’espère en profiter pour qu’il m’apporte un nouveau dynamisme au niveau intellectuel.

Il était grand temps de débroussailler tout ça, pour pouvoir me concentrer sur chaque projet que je débute. Et du point de vue de l’écriture, il faut que ces projets soient limités dans le temps pour que je puisse m’y consacrer comme il se doit, sans que les deux chaises ne s’entrechoquent et ne se parasitent. S’asseoir sur une seule des deux, pour que l’autre puisse coexister avec. Le tout avec logique !

Publicités

2 réflexions sur “Choisir sa chaise

  1. « S’asseoir sur une seule des deux, pour que l’autre puisse coexister avec. »
    J’aime bien cette phrase 🙂 Avant de la voir écrite en fin de billet c’était un peu la conclusion qui s’était formée dans ma tête à la lecture du début.
    Sinon, les deux « chaises » me paraissent avoir de nombreuses autres différences, mais vu que c’est une de tes principales préoccupations d’esprit depuis des années tu le sais très bien, je ne vais pas m’amuser à les énumérer… Je te souhaite surtout qu’à terme pas trop lointain tu te sentes complètement libre avec ta créativité… ce qui n’exclut pas du travail avant, et surtout pendant ! 😉

    J'aime

  2. Héhé ! C’est clair ! De toute façon, tu me connais, quand je cours deux lièvres à la fois, j’ai tendance à faire du sur-place. Et puis, décrocher ce concours, ça pourrait apporter quand même une sacrée différence avec ma situation actuelle, en espérant que ce sera vers le mieux.
    Le postulat de base, c’est surtout qu’intellectuellement, j’ai besoin de me relancer, et que c’est une piste viable, avec une carotte suffisamment grosse au bout de la route, et la possibilité de l’attraper sur un terme relativement court.
    Après, est-ce la meilleure solution… C’est un autre problème. Mais j’ai plus de recul aujourd’hui que j’ai pu en avoir par le passé et je pense que c’est le bon choix.
    Et comme tu le conclus bien, à terme, c’est la libération de ma créativité qui est en jeu. Pas question de déconner ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s