Dragons d’un crépuscule d’automne

Le monde de Krynn est au bord du chaos, empoisonné par la peur et la paranoïa. Un mal, depuis longtemps en sommeil, s’est éveillé. Des créatures de mythes et légendes sèment la terreur dans les campagnes.

Alors que leur monde sombre dans les ténèbres, d’anciens compagnons se retrouvent. Contre toute attente, seule cette association de parias peut sauver Krynn. Mais la route sera longue, et leur amitié, cruellement mise à l’épreuve.

C’est un véritable événement pour moi que cette sortie BD de la fin de semaine ! En effet, le cycle Lancedragon est un peu le catalyseur de ma carrière d’apprenti-auteur, la première trilogie ayant définitivement scellé mon envie d’écrire. C’est suite à sa lecture que j’ai débuté mon premier roman, au titre initial de La Porte, rebaptisé plus tard L’éclat de Miriel Ithil, puis La Larme Noire.

La version roman, j’en ai déjà parlé dans cet article de septembre 2006.

C’est donc de la version BD que je vais parler, qui vient de paraître ce vendredi chez Milady Graphics.

Retrouvailles avec Raistlin, Tass, Tanis, Caramon, Flint, Tika, Fizban, Laurana, dans une adaptation graphique qui m’a plutôt bien convaincu.

J’avais peur de tomber sur un comics aux couleurs criardes, à l’image du résultat de l’adaptation des aventures de Drizzt Do’Urden, l’Elfe Noir. Il n’en est heureusement rien. Les couleurs sont dans les bons tons pour cette aventure de fantasy. Faire tenir ce premier tome en un peu moins de 200 pages a forcément nécessité de faire certaines coupes. Ainsi certaines de mes scènes favorites sont fortement raccourcies, par exemple celle de Xak Tsaroth (hum hum, on ne sent pas que ça m’a inspiré mon Xak Thaldoz…) avec l’inénarrable moment où Tass prend les commandes du faux dragon noir pour sauver ses compagnons.

Néanmoins, le style graphique est agréable, même si les visages des personnages restent assez grossiers. En même temps, ça augmente le sentiment des temps sombres qui les attendent. Dans le style, c’est finalement bien réussi. J’adore l’aspect vraiment rebutant que le dessinateur a donné à Raistlin, qui garde intacte toute son aura mystérieuse. Je déplorerai seulement un graphisme qui manque peut-être de dynamisme dans les scènes d’action. Les personnages paraissent vraiment figés, c’est un peu dommage. Les couleurs sont cependant très réussies, et pose une ambiance à laquelle on accroche totalement.

Et puis les dragons sont très réussis ! 😉

En somme, une série qui commence bien, et dont j’espère voir les tomes se succéder avec régularité pour redécouvrir ce récit fondateur de ma passion pour la fantasy (et oui, ce n’est pas le Seigneur des Anneaux qui m’a fait tombé définitivement et irrémédiablement dans la marmite, il m’a juste poussé à me pencher un peu plus par-dessus son rebord). Et puis, il y a eu pas mal de numéros du comics parus au States, ça laisse matière à espérer une longue série de lectures graphiques dans cet univers qui m’a longtemps accompagné !

Publicités

5 réflexions sur “Dragons d’un crépuscule d’automne

  1. Toujours un peu périlleux les adaptations en BD, surtout en version comics à la chaîne, mais on tombe sur des bonnes surprises. Heureux de savoir que celle-ci en est une 🙂 ! Faut dire que le matériau original est plutôt fun !
    Dans le genre BD nulle-à-chier-mais-c’est-pas-une-surprise, j’ai lu récemment les BD WoW (pour passer le temps, faut pas chercher…), qui paraissent également en épisodes comics aux US et sont éditées chez Soleil en France… Là pour le coup le matériau de base est bien moisi, voire inexistant/incohérent, mais justement y’avait largement moyen pour la BD de dépasser ça. Bah non. C’est tout pourri. Question de public visé j’imagine… >_< Pour la BD LanceDragon, y’a moyen d’avoir une simple page en image, même assez petite, histoire de se faire une idée du style graphique ? Parce que j’imagine que ça ressemble pas franchement à la couverture 😉

    J'aime

  2. Ah ouais, c’est pas mal du tout ! Je vois ce que tu veux dire quand tu parles des persos un peu figés, mais dans l’ensemble c’est bien maîtrisé, et même plutôt original comme style, surtout au niveau des couleurs et textures. C’est cool qu’ils aient pris un vrai dessinateur pour adapter DL 🙂 Danke schön pour avoir pris la peine de rechercher ça 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s