7 étapes pour choisir un livre

Répondant avec un peu de retard à la demande de Roanne, je poursuis le développement de cette chaîne plutôt sympa, consistant à donner sept des points principaux qui nous font choisir un livre plutôt qu’un autre. Alors c’est parti ! 😉

  1. Il s’agit de la suite d’un roman que j’ai aimé ou bien du nouveau livre d’un auteur que j’apprécie, que ce soit pour ses travaux précédents, ou parce que je le connais plus ou moins via le net.
  2. Sinon mon choix va souvent se faire parce que le titre m’a tapé à l’oeil, avec un quatrième de couverture alléchant.
  3. Ou encore, il peut simplement s’agir d’un conseil d’un ami ou d’une critique positive du roman.

    Une fois ces trois premiers critères balayés, vient un second choix à faire, quand cela est possible (sinon on passe directement à l’étape 5) :

  4. Décider si je lirai le roman en VF ou en VO s’il s’agit de l’anglais. En effet, lire dans la langue de l’auteur possède de nombreux avantages. Tout d’abord, découvrir son style d’écriture sans le prisme nécessairement déformant de la traduction. Ensuite, certaines spécificités de langage, très difficiles à rendre en français. Je pense notamment ici à un exemple frappant dans Harry Potter and the Goblet of Fire, que je suis en train de lire en ce moment, où l’accent français des membres de Beauxbatons est retranscrit graphiquement en supprimant les « h » en début de mots et en remplaçant les « th » par des « z », par exemple. De plus, je trouve la langue anglaise plus subtile que la nôtre, et en plus ma lecture des dialogues me paraît plus vivante. Éléments totalement subjectifs, il va sans dire, mais terriblement importants pour le plaisir de lire !

    Vient ensuite le choix de l’édition, et là ce sont les critères esthétiques qui entrent en compte.

  5. Une belle typographie, sans ça, hors de question de lire le livre. Rien n’est plus désagréable qu’une police trop grasse, tassée et du coup inconfortable pour le lecteur. C’est ainsi que je n’ai toujours pas mis la main sur La Vie mode d’emploi, de Pérec, roman dont la construction sous formes de contraintes très élaborées me fascine, mais que je n’ai pas le courage de lire dans sa version poche tant la typo est rebutante !
  6. Bien entendu, une belle couverture fait également partie des critères de choix. Il va sans dire qu’entre deux éditions à peu près similaires, c’est celle dont l’illustration de couverture me plaira le plus que j’emporterai.
  7. Enfin, dernier élément pour choisir un livre : son prix. C’est une des raisons qui me poussent à me tourner vers la VO. En effet, quand je vois qu’un roman en anglais se retrouve souvent décliné en deux, voire trois volumes lors de sa publication française, comme c’est couramment le cas en fantasy, je me dis que quelque part on se fait avoir ! Surtout que les choix de découpage de l’auteur ne sont plus pris en compte. C’est le cas par exemple pour les romans de Robin Hobb. Et puis, avec ces choix éditoriaux, il devient parfois difficile de devoir patienter entre deux et trois ans pour avoir l’équivalent d’un volume anglais sous les yeux et découvrir le fin mot de l’histoire. Ca me fait un peu penser aux diffusions de séries américaines sur les chaînes hertziennes, où l’on nous passe des épisodes dans le désordre le plus total, juste pour rentabiliser la franchise sur un maximum de soirée…

Et pour finir, 7 lecteurs à qui je transmets la difficile et essentielle tâche de poursuivre cette chaîne, s’ils le souhaitent : Alsem, Angel, Dahud, Hasardeuse, Line D. Rey, Nimwendil et Sugi.

Publicités

4 réflexions sur “7 étapes pour choisir un livre

  1. Excellent, surtout le développement autour des VO / VF.
    C’est vrai que le découpage par les maisons d’édition est très décrié…

    Et puis merci pour le soutien moral, même si j’ai un peu honte de moi car je n’ai pas avancé comme prévu.

    J'aime

  2. Hé bien, une liste de choix très rationnelle! C’est marrant, je fais exactement comme toi s’agissant des lectures en Anglais. C’est avantageux, et en temps et en argent ^_^

    Bon, je reprend le flambeau dès que j’ai un peu de temps 😉

    Bon weekend

    J'aime

  3. Déjà que je ne lis pas vite, alors en V.O, il me faut six mois, hi hi !!!

    C’est sur que pour les romans je privilégie les versions poches, mon porte-monnaie pleure déjà avec les albums illustrés, hé hé !!!

    Bon week-end,
    Adû

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s