Un Somnambule au Salon du Livre 2006

    Dimanche, ma Douce et moi nous sommes rendus au Salon du Livre. Pourquoi un "somnanbule" me direz-vous ? Parce que je n’étais pas loin de cet état une fois sur place. J’étais déjà un peu fatigué avant le départ, mais il faut reconnaître que le bain de foule ce n’est pas trop mon truc… Mais c’est un détail ! D’un autre côté, ça m’a évité de jouer les chiens fous galopant partout au milieu de tous ces livres ! J’avais même droit à une dispense de bonne résolution exceptionnelle !!! Je pouvais donc acheter tous les romans que je voulais !!!  ^_^

    Dès l’entrée, une certitude s’imposa à moi : c’est grand ! Voici d’ailleurs une petite vue d’ensemble sur une partie du salon :


    Comme souvent, j’avais un peu planifié les endroits où il fallait être à une heure donnée pour recevoir les dédicaces tant attendues… Nous sommes arrivés à l’intérieur du Salon vers 14h40, ce qui laissait le temps d’aller tranquillement au stand ci-dessus, où Xavier Mauméjean était censé dédicacer à 15h un roman en parution chez J’ai Lu… en tout cas c’est ce qu’annonçait le site du Salon du Livre !
    Seulement, arrivé au stand, rien n’était prévu en ce sens. Pas de dédicace de Xavier Mauméjean sur L’Ère du Dragon que j’avais apporté exprès… Snif !!!
    Et une petite vue de l’arrière du stand Flammarion, qui ne se refuse rien pour se faire remarquer !

    Et pour ajouter à la série noire, nous rencontrons un peu plus loin Alain Kerlidou, un des deux auteurs du Grimoire des Etres Féeriques, ce que j’ignorais, et du coup pas de dédicace puisque l’exemplaire qu’un ami m’avait offert pour mon anniversaire était resté à la maison ! Grrrrrrr… Mais je pourrais peut-être me rattraper plus tard sur d’autres salons où il sera présent ! Alain Kerlidou s’est montré néanmoins très disponible, et ce fut l’occasion d’échanger quelques mots avec lui.
    Nous continuons de nous promener d’exposant en exposant, en faisant un détour par le stand des Editeurs Nord-Pas de Calais, où les Editions Cinquième Saison (5S) sont parvenues à obtenir un tout petit espace pour présenter leur premier roman : Le Temps de l’Accomplissement (avec lequel je suis bien sûr reparti). Sympathique rencontre avec Krystal, une des patronnes de 5S, et petite discussion autour d’un café avant de repartir à l’assaut des stands.
    Toujours pas l’ombre d’une dédicace en vue. Nous passons auprès du stand Robert Laffont, là c’est la folie pour les dédicaces de Marc Lévy… No comment… Personnellement j’y étais en pleine réflexion pour savoir si je prenais le dernier Denis Guedj ou pas, avec dédicace naturellement…
    Et là je me dis, non, je retourne sur le stand de Bragelonne.  Déjà dégoûté de ne pas avoir emmené les trois tomes de La Moïra que Henri Loevenbruck aurait pu me dédicacer (eh oui, je ne pouvais pas emporter toute ma bibliothèque !), puisqu’il était là à notre arrivée, je me dis qu’il serait dommage de passer à côté de Graham Joyce, dont j’avais entendu dire le plus grand bien ! Et ça y est, je la tenais enfin ma dédicace !!! Sur son roman Lignes de Vie ! Très sympathique d’ailleurs. Et c’est à partir de ce moment que je me suis dit que je n’avais vraiment pas géré… Trop fatigué pour penser de façon cohérente, je rate plein de souvenirs potentiels… Pas pensé à prendre une photo de Graham Joyce me serrant la main (chose qu’il a pourtant faite deux fois), pas pensé à lui demander de me faire la dédicace dans la langue de Byron, ce qui m’aurait permis d’avoir quelque chose d’un peu plus personnel, pas pensé à demander une dédicace de la traductrice, Mélanie Fazi, assise juste à côté, dont le roman est paraît-il génial, et à qui j’ai honteusement collé un quasi vent, sans même jeter un oeil à son oeuvre… Ce fut ma grande séance n’importe quoi de la journée !

    Nous repartons à l’autre bout du Salon, toujours autant de monde pour Lévy… Et difficile de passer dans l’allée encadrée par les séances de dédicace de Florence Aubenas d’un côté et Billy Crawford de l’autre…
    Aux stands des éditeurs de BD, les artistes se succèdent pour de jolies dédicaces illustrées. Celles de Barbucci et Canepa pour Sky Doll m’auraient comblé, mais c’était le samedi matin (vraiment pas de chance…).
    Pas de dédicace chez Au Bord des Continents. Dommage. De toute façon, je n’avais pas emporté mon Sur la Piste des Dragons Oubliés
    Le reste de la journée se passe tranquillement et agréablement, avant le retour.

    Au final, je reviens avec deux ouvrages (dont Lignes de Vie que m’a offert ma Douce) :

    Et une dédicace de Graham Joyce :

    Ce fut donc une journée hyper agréable, même si je me suis rendu compte après coup que j’aurais pu revenir avec encore plein d’autres souvenirs… C’était la première fois que j’allais sur un Salon du Livre, et je renouvellerais l’expérience avec plaisir, que ce soit l’an prochain Porte de Versailles, où à ceux qui seront accessibles facilement et qui auront lieu entre-temps !
    Qu’est-ce que je peux être bavard avec mon clavier !!!    :o)
    Je vais vous épargner et m’arrêter là, même si j’aurais encore plein de choses à raconter…

Publicités

9 réflexions sur “Un Somnambule au Salon du Livre 2006

  1. Salut à toi Baldwulf!!! Enfin je peux laisser mon com (impossible hier soir). Alors comme ça c’était ton baptême du feu ce salon, c’est normal la première fois on est toujours un peu dépassé par l’ampleur de la chose, tu seras mieux préparé la prochaine fois, et c’est vraiment dommage car on aurait pu se voir à ce salon!!! Pour les dédicaces ce n’est pas du tout évident de venir avec tous ses bouquins, t’imagines déjà que moi à chaque fois je reviens chargé comme un bourricot!!! La meilleur astuce c’est de surveiller le programme bien avant, de préparer quelques économies en vue du salon et d’acheter directement sur place pour se faire dédicacer ensuite. Pour les photos moi c’est pareil je suis tellement pris par l’effervescensse que j’oublie à chaque fois d’en prendre!!! Enfin l’essentiel ce sont quand même les rencontres avec les auteurs ou les éditeurs!!! J’ai d’ailleurs également rencontrer Alain Kerlidou qui est vraiment très sympathique, ainsi que Patrick Jézéquel le co auteur des textes de "Sur la piste des dragons" tout aussi sympa d’ailleurs et j’ai appris que le prochain tome est prévu pour le mois de novembre. Enfin voilà je m’arrête là sinon je vais écrire un roman. Lol
    Bonne journée à toi Baldwulf et à très bientôt!!! Amitiés, Adunaphel

    J'aime

  2. Hormis le bain de foule (j’ai vraiment du mal avec ça) ton expérience donne envie d’en faire autant l’an prochain… ;)Si je m’organise bien ça peut être un p’tit évènement sympa à suivre.

    J'aime

  3. Comme l’a dit Syven n’ai pas de regret ;-)A bruxelles Y’au aussi eu un salon du livre mais cette année j’ai po eu l’occasion d’y allé..tans pis l’année prochaine sans doute héhé :-)Mais ce qui comte c’est que tu n’es pas revenu bredouille 😉 C’est positif ça!!! :-)Je te fais pleins de bisousUn grand coucou aussi à ta douce féesugi la fourmiz

    J'aime

  4. Et bien moi, ça ne me gênait pas si tu avais continué hé, hé! (j’aime bien "m’étendre" aussi de ce côté là!Honte à moi, je n’ai jamais fiché les pieds dans un salon du livre. Parole, dès que ça tourne dans le coin, j’y file!J’espère qu’au moins, tu as pu récupérer de ton état somnambulique!Bonne fin de journée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s