Comme un enfant qui ouvre son coffre à jouets

Pourquoi un tel titre à cet article ? Tout simplement parce que c’est ainsi que je me suis senti hier soir en allant faire un tour à la cave, là où nous stockons ce qui ne peut être rangé dans l’appartement.
A la base je descendais faire le tour des cartons qui y sont entreposés pour remonter tous mes Tolkien qui y demeuraient enfermés. Revoir ces jours-ci la version longue de la magnifique mise en images de Peter Jackson m’a en effet donné l’envie d’ouvrir de nouveau les volumes de cette formidable saga, de cette étonnante mythologie, de relire certains passages pour effectuer un retour aux sources de l’heroic fantasy.
En les cherchant (forcément ils étaient dans le dernier carton que j’aie regardé…), j’ai également croisé quelques uns des livres qui m’avaient bien plus à leur lecture. En vrac : Les Thanatonautes, un gros stock de Lancedragon (parmi lesquels on peut trouver de vrais bijoux !), les Elric et les Hawkmoon, le Cycle des Epées, Dune (un chef d’oeuvre de la SF), Et on tuera tous les affreux de Boris Vian, et bien d’autres livres encore… La liste n’est pas exhaustive, loin s’en faut !
Et puis, j’y ai fait un autre retour aux sources, mais de mon écriture cette fois-ci, en retombant sur la pochette dans laquelle étaient précieusement rangés quelques uns de mes "écrits de jeunesse", notamment ma toute première nouvelle, une version SF des 12 travaux d’Héraclès, que je publierai dès que je trouverai le temps de la taper.
Et pendant tout ce temps, j’étais là, heureux de redécouvrir tous ces souvenirs entassés, comme un enfant tout joyeux au retour des vacances et qui ouvre de nouveau son coffre à jouets, pour les redécouvrir après en avoir été séparé pendant un temps qui lui a semblé trop long…

Publicités

8 réflexions sur “Comme un enfant qui ouvre son coffre à jouets

  1. Oh là là, je vois qu’il n’y a pas que moi qui découvre de précieux souvenir dans des cartons… Les Thanatonautes, c’est celui de B. Werber ou c’est l’histoire mythique avec Ulysse and Co ?

    J'aime

  2. Et encore, les textes que j’ai retrouvés ne sont pas nombreux (un seul de terminé en plus…), mais ça représente presque tous les projets sur lesquels je m’étais penché au lycée !

    J'aime

  3. Ahhh nostalgie quand tu nous tiens! enfin quand c’est des souvenirs heureux ca va!^^
    Dans la liste que tu as mis j’ai reconnu une saga que j’adore « Lancedragon » C’est avec ça que j’ai débuté l’héroic fantazy!^^

    Bizzz et très bonne soirée!^^
    Un grand bonjour à ta fée 😉

    sugi la fourmi

    J'aime

  4. c’est marrant parceque moi aussi j’ai retrouvé mes dunes ya pas longtemps dans un démanegement et mon matériel à dessin mais xa je crois que j’y toucherai plus,l’age m’a fait comprendre que je suis trop nul et qu’il vaut mieux laisser dessiner ceux qui savent le faire!

    J'aime

  5. je comprends tout à fait ce que tu as ressentis… il m’est arrivé la même chose quand je suis allée fouiner dans le grenier de mes parents où j’ai redecouverts des cahiers entiers de dessins et des petits poèmes que j’écrivais étant enfant. ça fait tout bizarre , y’a plein de trucs que j’avais oublié. c’est un grand moment d’émotion! 😉 @+

    J'aime

  6. Nostalgie…. ça a dû être un vrai bonheur pour toi de redécouvrir tout ça !!!
    Moi je n’ai pas cette chance, tout a été perdu lors de nos différents déménagements…

    Bises à toi Bald 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s