Death Metal Pharaonique

Le souffle de l’Egypte antique a envahi mon salon, des légions de djinns hurlant s’infiltrent sous les portes, forcent les joins des fenêtres. Des cobras scintillants se dressent aux coins des pièces, et les font ressembler à d’improbables uraeus.
Le dernier album de Nile… Annihilation of the Wicked… La Virtuosité absolue en matière de Death, parfois à la limite du Grind, avec des ambiances orientales formidablement maîtrisées. Le Saurian Meditation du frontman Karl Sanders m’avaient d’ailleurs lui aussi parfaitement convaincu par son côté purement atmosphérique (merci ma Douce pour ce superbe cadeau ! ).
Ca commence en douceur, pour nous plonger dans l’ambiance, pour un retour en quelques instants sur les terres glorieuses des pharaons… Les hordes de Seth se lèvent peu à peu, pour qu’enfin le déluge musical se déverse, et nous emporte dans ses flots impétueux…
En un mot : MAGISTRAL !!!


 
Publicités

2 réflexions sur “Death Metal Pharaonique

  1. en effet bon album que je risque d’acheter (aie le nombre de cds que jvais me payer ca va faire mal ><)
    si tu aimes ce son tu aimeras vital remains (avec le chanteur de deicide)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s